Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un détail et pourtant pas des moindres, qui est passé totalement inaperçu hier après-midi lors du discours de politique générale du Premier Ministre au Parlement.

 

 

Manuel Valls a notamment abordé la question de la suppression totale des cotisations payées par l’employeur d’un salarié rémunéré au SMIC, l’une des mesures phare du pacte de responsabilité, qui engendrerait une baisse du coût du travail à hauteur de 30 milliards d’euros d’ici à 2016.

 

 

On ignore pour l’heure comment sera compensé le manque à gagner pour l’Etat… Quelqu’un le sait-il seulement ?...

 

 

Le but de cette mesure est très probablement de redonner du pouvoir d’achat aux salariés payés au SMIC, même si cela demande à être confirmé, mais aussi très probablement à diminuer plus globalement le coût du travail. Je suis favorable à une baisse du coût du travail sauf que…

 

 

Diminuer les charges patronales sur les émoluments des salariés payés au SMIC c’est indirectement inciter les employeurs à rémunérer au SMIC et par conséquent, chercher à généraliser une rémunération sur ces niveaux…

 

Valls-parlement-discours-politique-generale.jpg

 

Autrement dit, une généralisation du travailleur pauvre. Nul n’est censé ignorer qu’il est impossible de joindre les deux bouts lorsque l’on est rémunéré au SMIC et c’est sans compter sur le matraquage fiscal opéré par cette majorité sur les plus bas salaires depuis près de 2 ans.

 

 

Sur le principe je suis très favorable à une baisse du coût du travail mais très certainement pas à la faveur d’un appauvrissement généralisé des travailleurs français.

 

 

Une fois de plus les solutions apportées au problème sont purement clientélistes et sur le fond, ne solutionnent absolument rien ! Promettre que cette mesure va avoir les effets escomptés est tout aussi irresponsable que de faire croire aux salariés s’étant fait embaucher à 35 heures au lieu de 39 qu’ils bénéficieront de 4 heures supplémentaires par semaine pour vaquer à leurs occupations… Sachant que 4 heures par semaine rémunérées en moins chaque mois ça pèse dans le pouvoir d’achat du salarié !

 

 

Rappelons également qu’augmenter le SMIC de 1% détruit entre 4 et 8 000 emplois… Alors imaginez seulement les dégâts que cela causerait sur l'emploi si la rémunération au SMIC venait à se généraliser en France, comme semble chercher indirectement à l’imposer le Premier Ministre…

 

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0