Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non ça n’est pas un poisson d’avril…

 

C’est sans réelle surprise que j’ai appris hier le départ de Jean-Marc Ayrault et par conséquent la démission complète et totale de son Gouvernement. Voilà maintenant plusieurs jours que nous savions tous plus ou moins, sans être forcément des cracs de la politique, que son avenir à ce poste était très largement compromis du fait des mauvais résultats électoraux du PS au premier tour des municipales. Le second a confirmé la nécessité de changer de Premier Ministre.

 

 

Il est un détail très amusant, pour ne pas dire consternant, qui veut que j’ai été informé tout d’abord via les réseaux sociaux de la démission de Jean-Marc Ayrault. Normal. J’ai ensuite appris la nomination de Manuel Valls à Matignon d’abord via un site d’information puis via une notification sur mon smartphone, indiquant que l’information provenait de Matignon. C’est ensuite seulement que la démission de Jean-Marc Ayrault a été officiellement annoncée. L’espace de quelques instants, la France avait deux Premiers Ministres. Normal…

 

Valls-Matignon.jpg 

A l’heure où je rédige ce billet l’allocution du Président de la République au JT de TF1 n’a pas encore été diffusée. Pourtant elle a été préalablement enregistrée. Il faut dire que le direct ne lui réussi pas vraiment… Bref, passons. Pour l’heure j’ignore ce qu’il compte dire aux français ni comment il comptera leur expliquer que suite à un vote sanction des français à son égard, il a décidé de démissionner son Premier Ministre pour en nommer un autre à la place, qui sera chargé d’appliquer la même politique que le précédent. Normal.

 

 

On parle du départ de Cécile Duflot, de celui de Christiane Taubira, ou encore de Vincent Peillon et très probablement celui de Yamina Benguigui, mais on parle aussi de l’entrée de Ségolène Royal, de jean-Vincent Placé, du statut quo de Michel Sapin, Laurent Fabius, Arnaud Montebourg et encore Jean-Yves Le Drian. Autrement dit, ce remaniement qui n’en est pas un s’apparente beaucoup plus à un simple jeu de chaises musicales.

 

 

On prend les mêmes et on recommence… Et tout ça pour quoi exactement ? Pour maintenir le même cap que celui de la majorité précédente…

 

 

Nul doute qu’avec ça la France a tout y gagner !

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0