Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’affaire n’avait pas fuité me semble-t-il dans les médias, alors que l’émission « Le Supplément » diffusée tous les dimanches midis sur Canal + est enregistrée vers la fin de semaine.

 

 

Etant un habitué ces dernières années des programmes politiques de la tranche du midi de la chaîne cryptée, qui à ces heures diffuse ses programmes en clair, aujourd’hui comme tous les dimanches ou presque j’étais devant mon poste de TV pour suivre l’émission de Maïtena Biraben.

 

 

Son invité du jour était le Sénateur EELV, Jean-Vincent Placé.

Je ne partage pas ses opinions politiques mais je dois reconnaître qu’il était l’une de ces rares personnalités de gauche qui ne m’inspirait pas de rejet particulier. Bien évidemment je ne le suivais pas dans ses délires idéologiques mais s’il était une qualité que je me devais de lui reconnaître, c’était celle de savoir prendre de la distance sur les choses et d’y répondre bien souvent avec un certain détachement ; une certaine forme de sagesse.

 

 

Le mythe s’est aujourd’hui effondré.

 

 

Alors qu’un reportage évoquait ses déboires récents au sujet de ses nombreuses contraventions non payées qu’il s’était engagé à régulariser et alors que cela n’était me semble-t-il toujours pas le cas, le Sénateur EELV n’a visiblement pas apprécié la chose et l’a fait savoir. En quittant le plateau.

 

 

Page de pub.

Le programme reprend. Jean-Vincent Placé est de retour. Tendu. Maïtena Biraben aussi.

 

 

Il s’en est suivi un véritable lynchage avec une agressivité que je ne lui connaissais pas, auquel s’est livré l’élu écologiste, profitant également de l’occasion pour jeter le discrédit sur le travail de l’équipe du Supplément, tout en dénigrant le professionnalisme de nombreux intervenants.

 

Maitena-Biranebl-jean-Vincent-place-le-supplement.jpg

 

Qu’il puisse être contrarié je le comprends.

Qu’il fasse valoir ses propres arguments je le conçois parfaitement.

Qu’il finisse par injurier ses contradicteurs je trouve ça petit. Qu’il nous fasse un véritable caprice de diva, je trouve ça juste minable.

 

 

En l’espace de quelques minutes Jean-Vincent Placé a perdu à mes yeux tout crédit politique. Un coup de colère peut être légitime mais le lynchage qui s’en est suivi a totalement discrédité l’homme qui en est à l’origine.

 

 

Les politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche, n’ont pas à répondre qu’aux seules questions qui les intéressent. Ils sont également là pour parler de sujets qui intéressent les français. Le problème qu’ont les français avec Jean-Vincent Placé n’est pas savoir si oui ou non il a payé ses contraventions mais s’il est ou non l’un de ces nombreux politiques que l’on peut classifier dans la case du « Tous pourris ».

C’était la subtilité qu’il fallait comprendre mais que l’égo de Placé n’a visiblement pas compris.

 

 

Dommage pour lui. Personne ne le suit hormis les militants EELV…

 

 

 

 

Jean-Vincent-Place-Canard-Enchaine.jpg

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0