Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd’hui je ne parlerai pas de politique.

A l’heure où je rédige ce billet, le « tireur fou » et preneur d’otage de BFM TV, Libération et La Défense n’a pas encore été mis hors d’état de nuire.

 

 

A dire vrai on ne sait que peu de choses le concernant.

Il porterait des lunettes, aurait entre 30 et 40 ans, serait de type européen, au look plutôt mal rasé… Et puis c’est tout.

Des photos de lui commencent à circuler.

La première, pas très claire, est une image de son incursion dans le hall de la chaîne de télévision BFM TV.

 

tireur-fou-BFM.jpg 

 

La seconde est une image de lui attendant le tram à sa sortie des locaux de BFM TV.

tireur-fou-tram.jpg

 

 

J’ai lu hier sur les réseaux sociaux un certain nombre d’horreurs. Je trouve ça navrant. C’est à se demander qui est le pire : cet homme lui-même ou les imbéciles qui confondent tout et profitent de l’occasion pour faire étalage de leur bêtise...

Je condamne les Tweets et autres propos absurdes des uns et des autres, mais plus particulièrement de ceux dont je partage la sensibilité politique. Je ne souhaite pas être associé à cette misère intellectuelle et à ce degré zéro de la pensée. Je ne parle même pas de respect puisque lorsque l’on en vient à écrire des choses dans le genre de ce que j’ai lu, on ne connait pas le sens de ce mot.

Juste dégueulasse.

 

 

 

J’ai en ce jour une pensée pour ce jeune assistant photographe de Libé’ dont le pronostic vital est engagé.

Je ne lis pas Libé et ne suis très certainement pas de gauche. Je dois dire que j’apprécie encore moins les prises de positions de Nicolas Demorand dans les médias, mais en ces instants, il n’est pas question pour moi de faire le jeu de la politique.

 

 

Ni de gauche, ni de droite ; nous devons simplement faire bloc et condamner cette violence gratuite et cette haine qui s’abattent désormais dans nos rues. Des bouchons ont sauté et des limites ont été franchies. L’examen de conscience des uns et des autres devra, de fait, se faire tôt ou tard.

 

 

C’est désormais aux services du Ministère du l’Intérieur de mettre hors d’état de nuire cet individu dont les journalistes et visiblement les banques semblent être des cibles potentielles. Je ne souhaite pas sa mort, au contraire, mais il faut mettre fin à cette dérive pour qu’il puisse répondre devant la Justice de ses actes.

 

Nous aurons beaucoup à apprendre de ce qu’il en ressortira.

 


Si jamais vous le croisez, un seul numéro: 0800-00-27-08

 

Tireur-fou-info-defense.jpgSource image: infosdefense.com (à confirmer)

 

 

Il risque de ne pas être possible de poster un commentaire sur ce blog dans la matinée du fait d'une opération de maintenance de mon hébergeur.

Tag(s) : #National et International

Partager cet article

Repost 0