Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On peut bien évidemment ne pas partager les opinions politiques des uns et des autres et c’est même d’ailleurs tout à fait normal. De là à ce que cela puisse justifier tout, même les pires dérapages, je pense qu’il y a une certaine marge de manoeuvre dans laquelle il est est fort aisé d'évoluer.

 

 

Je savais très bien qu’en faisant entrer Ségolène Royal dans le Gouvernement, il ne faudrait pas longtemps avant qu’elle n’attire l’attention sur elle, mais plutôt défavorablement. Ca n’a pas trainé !

 

 

Interrogée hier en direct sur RTL au sujet de l’annonce de retrait surprise de Jean-Louis Borloo de tous ses mandats et fonctions politiques, l’ex compagne du Président de la République n’a rien trouvé de plus fin à dire que « Il restera une déception » du passage du désormais ancien Président de l’UDi à l’Ecologie.

 

 

La mère des enfants officiels de François Hollande a également jugé utile de préciser qu’elle ne connaissait pas les raisons de ce retrait de Jean-Louis Borloo de la vie politique. Cela pourrait-il pour autant excuser son dérapage ?

 

 

Non.

Pourquoi ?

Parce que lorsque l’on est doté d’un minimum de jugeote, on se doute bien qu’un homme hospitalisé depuis 6 mois qui annonce à la surprise générale qu’il se retire de toutes fonctions et mandats politiques pour raisons de santé alors qu’il était clairement pressenti pour être le candidat du centre à la prochaine élection Présidentielle, ne le fait pas simplement parce que l’idée lui en a pris hier midi entre le repas de midi et le dessert !…

Mais ça bien évidemment ça échappe à Mme Royal… Du moment que les choses ne se font pas dans l’esprit du simple calcul politicien ça la dépasse totalement ! L'empathie c'est pas son truc... tout ce qui l'intéresse c'est que le monde tourne autour d'elle !

 

derapage-Segolene-Royal-Jean-Louis-Borloo.jpg

Puis bon… Puisqu’on en est à parler de bilan… Quelqu’un se souvient de ce qu’a réalisé Ségolène Royal lors de son court passage de 11 mois au Ministère de l’Ecologie d’avril 1992 à mars 1993 ?

 

 

Autre détail, toujours concernant le bilan.

Ségolène Royal est la Président de la Région Poitou-Charentes, composée des départements de la Charente, de la Charente-Maritime, de la Vienne et des Deux-Sèvres. Sauf que niveau écologie, en 2013, sur l’intégralité des départements français, les Deux-Sèvres étaient classés 22ème, la Vienne 25ème, la Charente-Maritime 27ème et la Charente 41ème

 

 

Alors ses grandes théorie sur le travail des autres… On la remercie mais qu’elle commence déjà à balayer devant sa porte avant de se ridiculiser !

 

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0