Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà une (bonne) surprise à laquelle je ne m'attendais absolument pas!


Alors que François Hollande a décidé de reprendre son bâton de pèlerin pour repartir à la conquête des français à seulement 10 mois de son élection à la Présidence de la République, voilà qu'il s'avère que l'exercice lui est rendu beaucoup plus difficile que prévu!

 

 

A priori tout laissait à penser que le Président de la République allait pouvoir se balader tranquillement en terrain conquis et qu'il n'allait que rencontrer des âmes compatissantes à son égard... Et bien non!

 

Le coup de com' est un véritable échec!


Le petit rigolo toujours prompt à sortir une bonne blague bien pourries semble se rendre compte progressivement de toute la complexité de la fonction à laquelle il nous avait pourtant dit qu'il s'était préparé...

 

Etre Président de la République ça ne consiste pas uniquement à placer ses potes et son ex à droite et à gauche pour contenter tout le monde, tout en faisant l'exact inverse de ce que l'on avait pourtant promis de ne pas faire!

Etre Président de la République ça n'est pas avaler constamment des couleuvres et renier une partie du programme pour lequel on a été élu!

Non... Etre Président de la République ça n'est pas ça!

 


 

Altercation numéro 1

Celle-ci se déroule visiblement dans une cité.

Un homme interpelle verbalement au loin le Président de la République, sans aucune violence, agressivité ou injure et se fait très violemment ex-filtrer par plusieurs gros bras. Des personnes ayant tenté de le suivre ont également été stoppées sur leur chemin.

Flics en civile? Gardes du corps? Qu'est-ce qui peut donc conduire un Président dit "Normal" à devoir prendre toutes ces dispositions?

Voyons le côté positif de cette altercation: quelqu'un qui reproche au Président de ne pas avoir appliqué ses promesses de campagne n'est en tous cas pas quelqu'un de droite... Au moins sur ce point là, on ne nous reprochera rien!

M'enfin... Il n'empêche que cette interpellation donne l'impression que nous entrons progressivement dans un Etat totalitaire où la liberté d'expression finira tôt ou tard par être totalement baffouée...

 

 

La même violence et la même censure filmée sous un autre angle:

 

 

 

 

Altercation numéro 2

Elle suit de très près la toute 1ère.

Quand je vous dis "Accord du patronat, pour le patronat et par le patronat", inutile de vous préciser de qui ça vient...

L'extrême gauche avait visiblement décidé de venir en masse à la rencontre de François Hollande! M'enfin... Rassurez-vous, ils ne sont pas fâchés; d'ici quelques mois ils vont conclure un certain nombre d'accords pour se répartir certaines villes françaises, histoire que ces fiefs électoraux de gauche ne basculent pas à droite...

De vrais gamins: aujourd'hui il se tape sur la tronche et demain ils se prennent dans les bras...

 

 

 

 

 

Altercation numéro 3

Alors que le Président de la République prend la pose devant un bar aux côtés d'un jeune homme qui m'a tout l'air d'être le pigeon de base socialo à qui on a demandé de se planter là devant les caméras pour faire croire que François Hollande est un homme apprécié des dijonnais, voilà qu'en sortant de ce lieu le Président de la République se fait poliment mais lourdement envoyer sur les roses par une dame qui n'en peut plus de le voir, alors que lui  semblait simplement quémander pour poser une nouvelle fois pour une photo...

- Ah non pas de photo hein...

- Comme vous voulez, pas de problème!

- On vous voit assez à la télé!

- Pas assez, pas assez, pas assez...

 

 

 

 

Altercation numéro 4

Ce coup-ci ça n'est pas François Hollande qui en prend directement plein la tronche, mais sa compagne présumée Valérie Trierweiler... Qu'elle n'est pas aimée des français n'est évidemment un secret pour personne, tout comme sont bien loin de l'être de nombreuses femmes du Gouvernement telles que Najat Vallaud Belkacem, Delphine Batho, Cécile Duflot ou encore Marisol Touraine.

- Et ne vous mariez pas... On l'aime pas!

Indifférence la plus totale alors que la femme qui vient de lui dire ça est en face à lui, à moins de 50 cm...

On appelle ça du mépris, de l'indifférence ou que sais-je encore...

 

 

 

 

Altercation numéro 5

Un jeune étudiant qui cherche un stage pour cet été propose son CV au Président de la République pour éventuellement faire un stage à l'Elysée. C'est pas le tout de passer son temps à faire croire aux jeunes qu'on s'intéresse à eux, mais à un moment il faut joindre les actes à la parole!

- Vous n'êtes pas que dans la com' mais aussi dans l'action j'espère!

 

 

 

 

D'autres encore ici...

Consternant! Le Chef de l'Etat use d'un mépris évident et tourne à la dérision le fait que l'un de ses électeurs soit déçu de sa politique, en cherchant à faire croire qu'il était de l'UMP, que l'altercation n'était qu'un coup monté, etc...

La bêtise au PS est sans limite; visiblement ça parait insensé d'être de gauche et de ne pas être d'accord avec le Chef de l'Etat!

 

 

 

 

 

Même la presse est très critique

Le quotiden Le Monde, pourtant aux mains de l'un des porte-monnaie de François Hollande et du Steve Jobs  de l'internet français, n'est pas tendre non plus à l'égard du Chef de l'Etat!

Ce qui devait être un plébiscite, voir un culte de la personne, se retrouve finalement à n'être qu'un cinglant désamour des français pour celui qui pensait pourtant pouvoir encore faire remonter sa côte de popularité en allant sur le terrain à leur rencontre...

 

 

 

Et même le "Petit journal" sur Canal + du mardi 12 mars 2013 en parle...

 

 

 

Bilan...

Ce qui se devait d'être une opération de reconquête de l'opinion, à coup d'images fortes, de poignées de mains, de sollicitations, d'embrassades et de petits mots sympathiques s'est finalement retourné contre celui qui pensait pouvoir en tirer profit!

 


Probablement personne avant François Hollande n'avait subit un tel rejet de la part d'un électorat qui pourtant lui était acquis il n'y a même pas un an... Il ne reste désormais plus qu'à savoir si le mal aimé de la République va continuer à se risquer à faire perdurer son "Hollande Tour", financé gracieusement par l'argent des contribuables français, alors que de toute évidence ces mêmes français ne veulent plus de lui et le rejettent!

 

 

Il s'avère qu'en 10 mois d'exercice, François Hollande est non seulement devenu historiquement le Président de la République le plus impopulaire de France, mais en plus de ça, il semblerait que ce ne soit plus sa seule politique qui soit rejetée, mais bel et bien l'homme lui même. Un peu comme Nicolas Sarkozy...

 


L'élection de François Hollande n'a jamais été un plébiscite des français pour le PS ou pour sa personne.

Ce 6 mai 2012 restera à jamais un dramatique accident de parcours de la droite aux conséquences désastreuses pour la France. Les français ne se laisseront jamais berner par des mises en scène mensongères que seuls les communistes chinois et coréens pourraient avoir l'idée d'inventer!

 

 

 

Pour insérer cet article sur votre page Facebook:

- cliquer sur l'onglet gris "Plus"

- cliquer sur "Lien"

- copiez et collez le lien "Adresse simplifiée de la page" sur Facebook

Celui-ci devrait s'afficher correctement sur le réseau social


Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0