Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etrange…

Du temps où la majorité politique en France était de droite, un simple bruit de couloir suffisait à alimenter la machine à polémiques pendant plusieurs semaines, prenant parfois des proportions inadéquates. Ces épiphénomènes pouvaient très facilement occulter tout le reste de l’actualité des jours durant et la machine à indignation s’autoalimenter sans fin des heures durant.

 

 

A l’époque les références au Pétainisme et les Points Godwin à outrance étaient fréquents, banals, au point d’en arriver à se demander si ceux qui y faisaient systématiquement références ne cherchaient pas quelque part à minimiser les atrocités de l’histoire en galvaudant le sens même des mots qui les définis…

 

 

Aujourd’hui, c’est différent.

 

 

La majorité politique est de gauche.

C’est elle qui décide et c’est elle qui organise la société.

 

Port-du-voile.jpg

 

Avant, évacuer un campement illégal de Roms s’apparentait à organiser des rafles dignes de la 2nde guerre. Aujourd’hui c’est agir dans le sens de l’intérêt de ceux qui sont touchés par cette précarité.

Avant il était moralement répréhensible de dénoncer l’existence de réseaux de prostitutions, des marchands de sommeil, des caïds dans les quartiers, des caillassages des forces de l’ordre, des assistés qui fraudent et profitent du système ou encore d’employer le terme « racaille ».

Aujourd’hui ceux qui nous interdisaient et qui cherchaient au mieux à nous diaboliser et au pire à nous censurer, sont les premiers à s’être appropriés le droit de parler comme bon leur semble de tous ces sujets, sans aucune retenue.

 

 

En l’espace de quelques mois, la France est passée de l’hypocrisie bien-pensante à l’acceptation des évidences… Durant ce même laps de temps, ceux qui incarnaient le rôle de la police de la pensée sont devenus majoritaires. Ce que ces gens dénonçaient à une époque s’est transformé aujourd’hui en sujet de débat parfaitement légitime.

 

 

On a appris hier que le port du voile à l’université pourrait être remis en question.

Aucune réaction du côté de la majorité ; personne pour s’indigner et crier au fascisme, tout en profitant au passage pour enchainer les Godwin ; non, rien de tout ça. Personne non plus pour nous servir ces traditionnels discours pleins de bons sentiments…

Non aujourd’hui plus rien de tout ça n’existe.

 

 

Sous la droite ce débat aurait été scandaleux. Sous la gauche il est légitime et le jour où la gauche repassera dans l’opposition, ce qui ne devrait plus trop tarder, ces thématiques redeviendront à nouveau tabous…

 

La République normale de Moi Président, c’est ça.

 

Source image: blogs.nouvelobs.com

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :