Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a sommairement énuméré hier quelques pseudos mesurettes qu'il essaie de nous vendre comme une forme de retour de l'Etat dans les quartiers.

 

 

Le projet devrait rapidement prendre l'eau puisque, de l'avis d'un certain nombre d'experts invités sur le plateau de LCP-AN pour en discuter, celui-ci serait de relative petite envergure et ne viendrait que se rajouter à ceux déjà existant et dont le résultat final restera probablement à prouver.

 

 

Il est assez difficile d'obtenir des informations précises sur ces mesures puisqu'une fois de plus, comme à chaque annonce gouvernementale, on se laisse bercer par ces belles paroles et ces douces promesses qui relèvent bien souvent de l'incantation et qui finissent systématiquement par nous endormir en détournant notre attention du fait que sur le fond, on ne sait toujours pas comment ce projet va se traduire dans le concret!

 

 

 

Comme bien souvent, l'application des mesures d'un socialiste ne produit qu'un "effet compresse".

Elles permettent de stopper provisoirement l'hémorragie qui reprendra dès l'instant où vous l'enlèverez.

Sous couvert de bonnes oeuvres ou d'une quelconque volonté de faire preuve de bonté en ayant recours à des actions que l'on nommera sociales ou solidaires, on tente de vous faire croire que la solution proposée est la clef du problème alors qu'au final, à l'identique des emplois jeunes de Lionel Jospin vers la fin des années 1990, il y a fort à parier qu'elle n'en créera que de nouveaux assez rapidement!

 

 

 

J'ai personnellement du mal à croire qu'un socialiste puisse adopter une mesure simplement parce qu'il estime qu'elle est nécessaire à ceux à qui elle est destinée. Il ne m'aura fallu que quelques clics pour démasquer la supercherie...

 


 

En avril 2012, alors que nous sommes à quelques jours du 1er tour de l'élection Présidentielle, le candidat du Parti Socialiste, François Hollande, démarre ce qui sera appelé un "Banlieue Tour". Pendant 48hs00, il sillonnera un certain nombre de quartiers populaires, dont il sait la population déçue par Nicolas Sarkozy et le F.N.

Il y a une carte à jouer, surtout s'il arrive à mobiliser autour de lui.

 

Vaux-En-Velun, les Ulis, Corbeille Essonne, Aubervilliers, Clichy Sous Bois, ou encore Aulnay Sous Bois verront le candidat visiter leurs quartiers difficiles. Ces noms qui d'ordinaire effraient l'électeur de gauche parisien qui n'irait pour rien au monde habiter ces villes de gauche, sont peu à peu instrumentalisées par le PS pour que son candidat obtienne les faveurs électives de ses habitants.

 

 

 

Le résultat est efficace puisqu'au 1er tour, François Hollande est arrivé en tête dans 36 des 40 villes que compte le département le plus pauvre de France: la Seine Saint Denis. La percée du candidat du PS est quasi identique dans un grand nombre de villes de la banlieue parisienne.

 

 

La recette fonctionne à nouveau au soir du 2nd tour puisque François Hollande rafle plus de 70% des voix dans 13 villes de Seine Saint Denis. Il fait d'ailleurs mieux en terme de résultats dans ce département que dans sa ville de Tulle, en Corrèze.

 

 

Neuf mois après, il est temps de passer à l'action pour ne pas décevoir cet électorat providentiel.

François Hollande qui va solliciter le vote des banlieues, qui perce considérablement en banlieue et qui fait annoncer la mise en place d'un plan banlieue neuf mois après son élection, ça ne peut être pour moi qu'une mesure clientéliste...

 

 

Rappelez vous que le clientélisme est un "Fait pour un homme ou un parti de s'appuyer sur des clientèles pour augmenter son pouvoir politique"; ou autrement dit, c'est une manière d'accorder des faveurs à une personne ou à un groupe d'individu, en échange de son vote...

 

 

 

Alors le bien fondé moral des mesures du PS et sa pseudo volonté à chercher à venir en aide au monde entier, permettez moi d'en douter... 

Je sais que vous allez me dire que je suis cynique, mais ça n'est pas le cas!

J'ai simplement appris, en observant les socialistes, qu'il y avait d'un côté ce que l'on vous promettait et de l'autre, la triste réalité mercantile et électoraliste des choses!

 

http://www.lexpress.fr/pictures/1058/542142_jean-marc-ayrault-en-visite-le-18-fevrier-2013-a-clichy-sous-bois.jpg 

Source image: L'Express.fr

 

Mon édito de droite sur le site d'information Mediavox par ici 

 

Pour insérer cet article sur Facebook notamment, respectez la démarche suivante:
- cliquer sur l'onglet gris "Plus"
- cliquer sur "Lien"

- copier le lien "Adresse simplifiée de la page" sur Facebook

Celui-ci devrait s'afficher correctement sur le réseau social

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0