Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est aujourd’hui très nettement bien plus difficile pour les français de joindre les deux bouts que ça ne l’était il y a de cela à peine 18 mois. Hausse des impôts, fiscalisation des heures supplémentaires, augmentation d’à peu près toutes les taxes possibles et imaginable, casse historique du pouvoir d’achat, financement d’une politique clientéliste et j’en passe. Autant d’éléments qui viennent directement imputer la capacité d’épargne des français.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes ; n’est nul besoin d’être un grand économiste pour comprendre tout simplement que la situation se dégrade à une vitesse impressionnante.

 

 

Rien que sur les 10 premiers mois de l’année, soit de janvier à octobre 2013, les français n’ont épargné que la moitié de ce dont ils étaient capable d’épargner sur la même période en 2012.

Autrement dit, là où vous pouviez en 2012 épargner 100, aujourd’hui vous n’épargnez plus que 50. Affolant !

 

 

Les mois d’octobre et de septembre ont par ailleurs été particulièrement alarmants.

Le mois dernier, et pour le second mois consécutif, les retraits sur le Livret A ont été supérieurs aux dépôts d’après la Caisse des Dépôts.

 

Livret A

 

Alors certes, le Livret A avait connu un certain engouement avec le relèvement de son plafond, mais cette tendance s’est aujourd’hui nettement inversée, notamment du fait de l’abaissement du taux du Livret A qui début août est passé de 1,75 à 1,25%.

 

 

Bien évidemment, le Président du Conseil de Surveillance de la Caisse des Dépôts, Henry Emmanuelli, se veut rassurant :

« Il n'y a pas d'inquiétude particulière, parce que cela correspond à la période dans l'année où, en général, soit la collecte est très faible soit on observe un léger décaissement, mais il faut tout de même rester attentif et vigilant sur ce que sera la collecte des mois suivants. »

 

 

Je vois mal comment quelqu’un qui est à ce poste grâce à la politique « des copains d’abord » pourrait dire l’inverse !

 

 

Pourtant, imaginez seulement l’état d’affolement de votre patron si ses dépenses étaient supérieures à ses recettes deux mois consécutifs… Imaginez seulement si en l’espace d’un an, votre patron avait divisé son chiffre d’affaire par deux… Vous l’imaginez ne pas s’affoler et se dire que c’est purement conjoncturel en cette période d’incertitude économique ?

 

 

Il serait intéressant que l’on puisse savoir pourquoi les français ont plus retiré d’argent du Livret A qu’ils n’ont pu en mettre ces deux derniers mois ! Ah mais j’oubliais… C’est vrai que la période septembre/octobre c’est la période des impôts… Et vu qu’ils ont explosé… De là à y voir un lien de cause à effet, je ne me le permettrai pas… Quoi que ?

Tag(s) : #National et International

Partager cet article

Repost 0