Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prenez quelques petits instants pour prendre connaissance de ce qui suit. A son terme, vous comprendrez de vous-mêmes que la baisse du chômage que l’on vous vend depuis hier soir dans tous les médias, n’est pas vraie.

 

 

 

Oui, en octobre 2013, il y a bien eu 19 900 demandeurs d’emploi de catégorie A en moins par rapport au mois de septembre 2013. Pourtant, vous vous doutez bien que si les statistiques du chômage sont décomposées en catégories, c’est qu’il y a une raison.

 

Pour le mois d’octobre 2013, il y a eu 41 500 demandeurs d’emplois de plus par rapport au mois de septembre 2013, dans les catégories A, B et C confondues, soit une hausse du nombre de demandeurs d’emploi de +0,80%.

 

Michel-Sapin-hausse-chomage-octobre-2013.jpg 

Le chômage n’a donc pas baissé

Il a infléchi sa progression pour les catégories A mais a continué de galoper toutes catégories confondues. C’est d’ailleurs à l’aide de ces catégories, particulièrement appréciées de l’ancien Premier Ministre Laurent Fabius, notamment lorsqu’il débattait face à la droite du temps où il était dans l’opposition, que je vais à mon tour vous démontrer que les chiffres du mois d’octobre sont tout aussi mauvais que les précédents, à ce détail près que ce coup-ci on essaie de vous faire croire que ça n’est pas vrai.

 

 

 

Classement par sexe et âge

Chiffres sur un mois, catégories A, B et C confondues :

- femmes : +0,67%

- hommes : +0,96%

- moins de 25 ans : +0,31%

- entre 25 et 49 ans : +0,84%

- 50 ans et plus : +1,13%

Le chômage des femmes, pourtant cibles de la campagne de François Hollande, progresse. Le chômage des moins de 25 ans, celui dont on nous dit qu’il baisse depuis plusieurs mois, fait en réalité l’exact inverse, ce qui met en doute la pertinence des contrats d’avenir. Les 50 ans et plus voient leur nombre de chômeurs augmenter fortement. Sans doute l’efficacité des contrats de génération tant vendus et relayés par les médias !

Bien évidemment, les chiffres de la catégorie A rattrapent le désastre de ceux des catégories B et C, notamment pour les jeunes, ou on remarque que le nombre de demandeurs d'emploi de ces âges et de ces catégories progresse de +,6,6% rien que sur un mois...


 

 

Demandeurs d’emploi inscrits depuis un an ou plus

En progression de +1,35% rien qu’en un mois et de +14,08% par rapport au mois d’octobre 2012. Comprenez par-là que le problème du chômage de longue durée est bien loin d’être résolu.

 

 

 

Radiations des listes de Pôle Emploi

Elles aussi elles progressent dangereusement de +25,83% sur un mois et de +34,53% par rapport au mois d’octobre 2012. Mais tout va bien qu’on nous dit ; le chômage baisse…

radiation-liste-pole-emploi-octobre-2013.jpg

 

Et des chiffres de ce genre, je peux vous en sortir à la pelle…

Alors que l’on arrête de dire que le chômage baisse ; ça n’est pas vrai ! Au contraire, la situation se dégrade !

 

 

 

Le bilan de François Hollande.

Le graphique ci-dessous représente le pourcentage de hausse du nombre de demandeurs d'emploi depuis l'élection de François Hollande. La majorité aura gagné sa bataille contre le chômage, et je saurai alors le reconnaître, lorsqu'il y aura moins de chômeurs en France que le jour de l'élection de François Hollande. Pour l'heure, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a progressé de +13,05% depuis le 6 mai 2012, là où ceux des catégories A,B et C ont progressé de +12,86% sur le même intervalle de temps.

Taux-hausse-chomage-octobre-2013.jpg

En attendant ne soyez pas dupes et ne vous laissez pas berner !

 


 

Source image: Boursier.com

Source chiffres: DARES

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :