Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore une belle esbroufe!

La majorité a voté hier à l'Assemblée Nationale son texte sur le non-cumul des mandats. Je ne rentrerai bien évidemment pas dans ses détails puisqu'à mon sens il n'y en a pas lieu et je ne suis pas là pour lancer le débat du pour ou contre le non-cumul.

 

 

Je veux simplement ici aujourd'hui vous faire part de quelque chose qui est inscrit dans les statut du Parti Socialiste depuis au moins l'année 2010 mais qui à ce jour, n'est toujours pas repecté en interne:

 

« Non-cumul d’un mandat de parlementaire avec un exécutif local

L’interdiction du cumul d’un mandat de parlementaire et d’un exécutif local (Maire ou Maire-Adjoint, Président-e ou Vice-Président-e de Conseil Général ou de Conseil Régional, présidence ou vice-présidence d’un Etablissement Public de Coopération Intercommunale) sera inscrit dans les statuts du Parti Socialiste. Elle se mettra en œuvre à chaque renouvellement parlementaire.

Tout candidat-e à une élection parlementaire abandonnera ses mandats exécutifs locaux dans un délai maximum de trois mois après la tenue du scrutin. Il-elle devra avoir préparé avec le Parti les modalités de sa succession.

Les groupes parlementaires du Sénat et de l’Assemblée nationale prépareront dans les meilleurs délais une proposition de loi sur le non-cumul des mandats, qui devra être soumise au débat des assemblées avant la fin 2010 afin d’obliger la droite à clarifier sa position. Le Parti Socialiste inscrira dans le projet présidentiel le vote d’une loi dès l’été 2012sur le non-cumul des mandats et le statut de l’élu. »

 

 

Martine Aubry avait fixé un ultimatum allant jusqu'au 1er octobre 2012 et exigeant des cumulards qu'ils s'alignent sur les règles du parti.... Pour autant, le 2 octobre 2012 au petit matin, rien ou presque n’avait changé…

 

 

Jusqu'à janvier 2013, Najat Vallaud-Belkacem cumulait les fonctoins de Porte-Parole du Gouvernement, Ministre des Droits des Femmes et adjointe au Maire de Lyon. Elle avait également renoncé à se présenter à la législative de juin 2012 que, si elle la perdait, lui faisait perdre ses fonctions Ministérielles.

 

Il y a Maire-Arlette Carlotti, Ministre Déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion qui cumule sa fonction avec un mandat de Conseillère Générale. A noter également qu'elle menait en parallèle de ses activités Ministérielles une campagne en vue d'obtenir l'investiture du PS à Marseille pour les prochaines municipales...

 

 

Et il y en a encore beaucoup d'autres comme ça!... J'avais d'ailleurs fait un article sur le sujet qui indiquaient les revenus complémentaires que percevaient nos bons Ministres socialistes cumulards, censés pourtant respecter les statuts du PS depuis le 2 octobre 2012 et ce qu'avait pourtant promis "Moi Président"!

Liste consultable ici mais pas mise à jour depuis sa parution le 15 février 2013.

 

 

 

Alors la loi sur le non-cumul des mandats...

Tout ça pour verser dans le populisme et chercher à bien se faire voir par les français alors qu'au final, ceux qui ont décidé d'imposer aux autres ce texte sont les premiers à ne pas en respecter le principe!...

 

Assemblée nationale

 

Le résultat du vote ici et .

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0