Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Parti Socialiste se livre depuis quelques heures à une dangereuse course à la surenchère populo-démagogique.

 

Les résultats premier tour des élections municipales de dimanche dernier sont sans appel ; la France a d’une part enregistré un record historique d’abstention et d’une autre part, a vu le Front National progresser de manière historique.

Au moins 3 raisons à cela.

D’une part la très forte augmentation du nombre de listes FN par rapport aux précédentes municipales, d’une autre part un nombre important de candidats élus dès le premier tour et d’une autre part, un profond rejet des français de sa classe politique. Plus particulièrement à gauche qui de fait devient une véritable réserve de voix pour le Front National.

 

 

 

J’entends parler depuis dimanche soir de ce fameux Front Républicain.

Harlem Désir a d’ailleurs appelé à en constituer un à Tarascon ainsi qu’à Saint-Gilles. Je passerai sur le fait qu’il n’y avait de toute façon aucun candidat du PS au 2nd tour à Tarascon, mais je rappellerai simplement à M. le Premier Secrétaire du PS qu’il n’y aura pas moins de 114 triangulaires dans les villes de l’hexagone de plus de 30 000 habitants.

 

 

Je rappelle également à Harlem Désir qu’à Fréjus la candidate du PS n’a pas prévu de se désister alors qu’elle est arrivée en 4ème position et que le FN est très loin devant elle. Je rappelle également qu’à Marseille Patrick Mennucci ne se désistera pas alors qu’il est pourtant arrivé en 3ème position. Je pourrai aussi vous parler du cas de Strasbourg, Béziers, Avignon, Grenoble et de tant d’autres villes où le PS n’est pas en position de vaincre le FN mais où il a pourtant décidé de se maintenir pour le 2nd tour.

 

 

Comprenez par-là que ce « Front Républicain » est un leurre qui par ailleurs ne sera même pas respecté par les membres du parti qui souhaite pourtant l’imposer aux autres !

Ce Front consiste à bipolariser le débat politique, théoriquement pour faire barrage à une liste Front National, tout en entretenant l'illusion qu'en diminuant le nombre de candidats à une élection, cela incitera les électeurs à se tourner vers la liste opposée au FN.

 

Ni-FN-ni-PS-Harlem-Desir.jpg

 

Très approximatif comme calcul...

D’autant plus que de par le passé on a déjà remarqué, notamment avec l’électorat du PS ou plus généralement celui de gauche, que lorsque leur candidat se retirait à l'issue du 1er tour en faveur de la constitution de ce fameux « Front Républicain », une proportion importante de ces électeurs se tournaient vers le FN pour le 2nd tour...

 

 

Diminuer le nombre de candidats c'est chercher à influencer le vote des électeurs soit dans un sens, soit dans un autre et donc par conséquent les encourager indirectement à se tourner vers l'extrême droite. Et cette ingénieuse trouvaille nous vient du Parti Socialiste...

 

 

Un « Front Républicain » consisterait également à composer des listes communes PS-UMP. De quoi accréditer le fameux « UMPS » du FN… Encore un bien brillante idée !

 

 

Et dans le même genre, je pourrai vous en sortir à la pelle…

Le PS a déclenché un violent brasier qui aujourd’hui lui est devenu totalement incontrôlable. Pourtant il s’obstine à vouloir faire diversion en laissant croire que les responsables de la propagation de ce brasier sont ceux qui ne suivent pas ses précieuses recommandations, alors que sur le fond, ses recommandations ne font qu'attiser le feu.

 

 

Une stratégie profondément irresponsable qui me fiche la nausée.

Plus il y aura de listes et plus il y aura de candidats potentiellement élus. Plus il y aura de candidats potentiellement élus et plus les oppositions seront fortes et les majorités faibles. Il n’y a que comme ça désormais que l’on pourra, progressivement, éteindre ce brasier.

Croire le contraire c’est n’avoir vraiment rien compris au problème.

 

 

Cette pseudo consigne de vote que cherche à nous imposer Harlem Désir a toujours été un excellent levier pour le FN mais elle n'a rien d'un acte Républicain; tout au contraire ! Et c’est de cette manière-là que depuis 30 ans, en culpabilisant les électeurs, que le PS rend le FN plus puissant, alors qu’au fond il ne s'agit que d'une évidente manipulation grossière de l'électorat visant à servir les seuls intérêts du Parti Socialiste qui grâce à cette subtile manoeuvre, se sert de l'extrême droite comme d'un marche pied... Fausse vertue !

 

 

 

Source image: RTL

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0