Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il ne fait vraiment pas bon sous cette majorité d’être le salarié d’une entreprise qui rencontre des difficultés mettant en jeu sa propre survie… Dernièrement, ce sont les salariés de l’entreprise Mory Ducros qui ont pu juger par eux-mêmes de toute l’inutilité de la présence d’autant de Ministres à Bercy et de toute l’inefficacité du Premier d’entre eux, dont il n’est de secret pour absolument personne que ses jours à Matignon lui sont comptés.

 

 

Des faillites d’entreprises, les français en ont vu défiler un grand nombre depuis 18 mois ; nul besoin de les énumérer puisque vous comme moi, connaissons tous l’histoire de quelqu’un qui a perdu son job du fait de la crise.

 

 

Là où les français demandaient une simple garantie de la pérennité de leur emploi, la majorité leur a répondu par des emplois d’avenir, qui ne se révèlent être qu’un simple leurre clientéliste.

 

 

Le bilan de 18 mois de présidence Hollande, qui a vu émerger une majorité socialo-écologiste, est relativement maigre en matière d’emploi, pour ne pas dire nul, mais plutôt conforme à l’idée que nous pouvions nous en faire dans les temps qui ont précédé le 6 mai 2012.

 

 

Qu’Arnaud Montebourg ou encore Jean-Marc Ayrault réagissent aujourd’hui à chaque annonce de licenciements et tentent de faire croire aux français qu’ils sont préoccupés par leur devenir, c’est normal, puisque c’est un peu leur rôle… Ou en tous cas c’est de cette manière-là qu’on le conçoit…

 

 

Là où les français se trompent, c’est dans l’idée qu’au moins l’un de ces deux hommes, pour ne pas dire les deux, ait réussi à user de son influence pour limiter la casse !

 

 

Si l’un comme l’autre cherchait réellement à sauver des emplois, pourquoi ne pas être intervenu plus tôt, dès les premières difficultés de l’entreprise ? Pourquoi se dire socialiste et attendre la casse sociale avant de réagir ? Pourquoi laisser continuellement les situations se dégrader jusqu’à un point de non-retour avant de feindre de s’y intéresser ?

 

Mory-Ducros.jpg

 

Simplement parce que l’un comme l’autre ne peut pas grand-chose et plutôt que de l’admettre, ils préfèrent continuer d’entretenir l’illusion qu’à eux seuls ils peuvent changer à tout jamais la face du Monde… C’est le pourquoi de toute cette gesticulation ministérielle à chaque annonce de licenciement.

 

D’abord ils font mine de découvrir la situation, s’en indignent et laissent ensuite croire qu’en interférant dans les discussions, ils sauveront des emplois…

 

 

Quelques-uns je ne dis pas que c’est impossible, mais laisser croire aux français que nous leur devons l’issue des négociations, c’est faire fausse route… Il y a notamment le cas Heuliez, que Ségolène Royal a artificiellement maintenu sous perfusion à coup de millions, mais aussi le cas de cette autre affaire ou un Ministre a admis qu’il valait mieux licencier quelques salariés pour maintenir l’emploi des autres… Ce qui prouvent à quel point ils ne peuvent rien.

 

 

Mais j’en conviens.

Un Ministre qui vous dit qu’il ne peut pas tout n’a à vos yeux pas sa place dans un Gouvernement ; c’est pourquoi il vous promet exactement ce que vous voulez entendre… Montebourg c’est d’ailleurs ce qu’il sait le mieux faire.

 

 

Le redressement de Mory Ducros se fera d’une manière ou d’une autre, avec ou sans l’intervention de l’Etat… La récupération politique qui s’en suit n’est qu’illusion ; ne tombez pas dans le panneau !

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0