Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jamais depuis l’été 2011, le CAC 40 ne s’était aussi bien porté… A en croire que l’arrivée d’une nouvelle majorité de gauche au pouvoir a plus que dopé les marchés !

 

 

Etrange pourtant quand on sait que celui qui est aujourd’hui Président de la République disait il y a un an et demi dans son meeting de lancement de campagne :

« Mais avant d’évoquer mon projet, je vais vous confier une chose. Dans cette bataille qui s’engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance. Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l’économie, de la société et même de nos vies.

(…) Face à elle, à cette finance, les promesses de régulation, les incantations du « plus jamais ça » sont restées lettre morte. »

 

 

Et ces lettres aujourd’hui, que sont-elles devenues ?

Je vais vous répondre…

 

 

Est entré en application en France le 1er août 2012, la TTF. (Taxe sur les Transactions Financières), censée permettre à l’Etat français de se faire sa part du beurre sur l’argent de la finance. Au passage, je suis curieux de savoir ce qu’en pense Jean-Luc Mélenchon, lui qui haït tant les actionnaires et qui a pourtant appelé à voter pour François Hollande… Mais là n’est pas le sujet !

 

 

Rien que pour l’année 2012 et malgré l’instauration d’une taxation des dividendes, ils ont pourtant progressé de 5% par rapport à 2011 pour atteindre la broutille de 40,9 Milliards d’euros rien que pour cette même année 2012… Pourtant cette même année la croissance française avait atteint ce magnifique sommet de… 0% et malgré cette performance historique dont la responsabilité est en très grande partie imputable à l’actuelle majorité, les entreprises (françaises) du CAC 40 ont réussi à faire progresser le montant des dividendes qu’elles ont reversé à leurs actionnaires…

Au vu des premiers résultats trimestriels et semestriels publiés depuis le 1er janvier 2013, il semblerait que la cuvée « Dividendes 2013 » soit encore meilleurs que la cuvée « Dividendes 2012 ».

 

 

Je rappelle au passage que la taxation des dividendes avait pour but, mais pas exclusif, de permettre une meilleure redistribution de cette manne accessible à tous en quelques clics… La majorité actuelle avait-elle pour autant comme objectif une progression de 5% du reversement de ces dividendes, rien que pour l’année dernière ? Je ne pense pas !

 

 

Quoi qu’il en soit, en cette mi-août 2013, le CAC 40 dépasse déjà les 4 100 points… Du jamais vu depuis l’été 2011… Mieux… Le CAC 40 a progressé de 13,26% depuis le 1er janvier 2013 et de 32,84% depuis le 7 mai 2012 ! Ce qui laisse à penser que toutes les mesures promises et adoptées censées faire reculer la finance n’ont pour l’heure (toujours) pas produit les effets escomptés !

 

CAC-40.jpg

Au final, « Moi Président » qui se voyait déjà en leader de la lutte contre la finance mondiale a échoué. A défaut de pouvoir mettre fin au règne de son adversaire la finance, François Hollande peut profiter des largesses que permet ce système pour financer notamment quelques-unes de ses mesures purement clientélistes, grâce notamment au reversement de dividendes des entreprises dans lesquelles l’Etat est actionnaire.

 

 

Sachez simplement qu’un Etat a tout intérêt à ce que la bourse se porte au mieux… Chercher à la mettre en défaut c’est ouvertement se tirer une balle dans le pied.

 

 

Finalement « Moi Président » sans les dividendes et autres gains boursiers provenant de mon adversaire la finance, je ne peux très certainement pas faire grand-chose…


Source image: Boursorama.fr

Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0