Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle étrange idée vient encore une fois d’avoir le Ministre du Travail Michel Sapin.

Il a annoncé, tard dans la soirée de mercredi, qu’il s’apprêtait à débloquer 185 millions d’euros pour la formation de 30 000 chômeurs. Son but, chasser les emplois vacants. Certes, ils sont nombreux, notamment dans les secteurs du bâtiment et de la restauration.

 

 

 

D’après les derniers chiffres disponibles, il semblerait qu’en France 100 000 à 300 000 offres d’emplois ne trouvent pas preneur. Nul ne précise si ces offres concernent des postes à temps complet, à temps partiel ou autre !

La proposition de Michel Sapin ne pourrait au mieux que couvrir entre 10% et 30% de nos besoins d’aujourd’hui en main d’œuvre. C’est peu ; très peu, surtout dans un pays qui comptait, d’après les derniers chiffres officiels, pas moins de 5 093 200 chômeurs.

 

 

 

Débourser 185 millions € pour la formation de  30 000 chômeurs revient à débourser 6 167 €/chômeur. Somme intéressante, généreuse et formidablement impressionnante ! J’ignore qui peut bien facturer une formation à ce prix-là, surtout si plusieurs sans-emplois y participent ! J’imagine que bien des associations et syndicats se bousculeront pour bénéficier du statut de formateur, véritable effet d’aubaine si rémunéré aussi généreusement.

 

Michel-Sapin-Pole-Emploi.jpg

Pourtant, je ne suis pas satisfait de l’annonce faite par le Ministre du Travail et le soupçonne de faire dans le sensationnel, uniquement pour impressionner, alors que sur le fond, il ne solutionnera strictement rien.

Je m’explique.

 

 

Ces 30 000 chômeurs sur les 5 093 200 que compte la France ne concernent que 0,58% du nombre total de chômeurs inscrits sur les listes de Pôle Emploi. Si à ces chiffres je devais rajouter ceux du nombre de demandeurs d’emploi radiés des listes depuis l’élection de François Hollande, j’en arriverai à un taux encore plus bas…

 

 

 

A qui va réellement profiter tout cet argent ? Engager une telle somme sur un nombre si faible de chômeurs est-il vraiment une bonne, voire la meilleure idée ? Au mieux, suivant le statut qui sera donné à ces 30 000 personnes en formation, cela permettra au Gouvernement de faire baisser artificiellement le nombre de demandeurs d’emploi. On peut donc envisager que c’est de cette manière-là que François Hollande cherchera à inverser le sens de la courbe du chômage d’ici décembre prochain… Pourtant 30 000 ça n’est même pas le nombre de nouveaux chômeurs tous les mois depuis son élection en mai 2012 !

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0