Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etait organisé hier un rassemblement dit « Marche des Républicains ».

Sauf élément probant contraire, ce sont des militants du PS qui sont à l’origine de cet événement qui, d’après l’extrême gauche, ne servirait qu’à soutenir le Gouvernement.

 

 

Impensable pour moi de prendre part à une telle manifestation alors que je suis pourtant profondément Républicain. Est-ce par rejet de la gauche ? Par sectarisme ? Non. Pourquoi ? Parce que je ne suis pas militant et que je ne souhaite pas suivre les consignes et recommandations de tel ou tel parti politique.

 

March-des-Republicains.jpg

 

Le problème est ailleurs.

Aujourd’hui tout le monde se prétend Républicain, même Marine Le Pen !

Ce que je veux dire par là, c’est qu’à force de récupération, bien souvent dans l’unique but de se faire valoir, ce terme a fini par perdre de son sens. Ceux qui en sont les responsables, selon moi, sont bien évidemment ceux qui se sentent constamment le besoin de se revendiquer comme tels.

Impensable que je puisse me rendre complice d’une telle tromperie.

 

 

Nul besoin de descendre dans la rue pour affirmer respecter la République, ses valeurs, son fonctionnement et ses institutions. Je suis profondément attaché à la démocratie, à l'Etat de droit, au respect de la libre expression, aussi bien à la liberté, qu’à l’égalité et qu’à la fraternité. Pour rien au monde je ne souhaiterai remettre ça en cause. Etre Républicain, pour moi, c’est ça !

 

 

Tract-Marche-des-Republicains.jpgCeux qui organisent aujourd’hui cette marche des Républicains pour protester contre ceux qui sifflent le Président de la République sont les mêmes qui ont été à l’origine des incidents de Bayonne sous Sarkozy en 2012. Autrement dit, ceux qui aujourd’hui se revendiquent d’être Républicains sont en réalité ceux qui ont eu un comportement antirépublicain du temps où ils étaient dans l’opposition.

 

 

Une hypocrisie qui me débecte et que j’estime pour partie responsable de la poussée actuelle de l’extrême droite.

 

 

Ce qui abîme notre République ce sont ceux qui disent une chose et qui font tout son contraire. Ce qui abîme une République, c’est être un politique et faire des promesses sans pouvoir les tenir, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur la stabilité d’un pays.

 

Ce qui est profondément antirépublicain, c’est d’être responsable du désordre actuel et de tout mettre en œuvre pour essayer de faire croire aux français qu’on en est la victime.

 

 

Voilà maintenant plus de 30 ans que la gauche pointe l’extrême droite comme seule responsable de tous les maux du monde. Voilà maintenant plus de 30 ans que malgré cette dénonciation et cette diabolisation, jamais les intentions de vote pour l’extrême droite n’ont été aussi fortes. Voilà maintenant 30 ans que la gauche place de manière récurrente l’extrême droite au centre de toutes les attentions, pour en faire au bout de 3 décennies, l’une des 3 forces politiques les plus puissantes de France.

 

 

Qu’est-ce que je veux dire par là ? C’est très simple.

Ceux qui prétendent lutter contre l’extrême droite ne font au contraire que creuser son lit et pour rien au monde, je ne me rendrai complice d'une telle supercherie. La stratégie de la diabolisation ne fonctionne plus ; il faut maintenant attaquer sur le terrain des idées et il n’y a que de cette manière-là que les français comprendront que l’alternative FN n’est qu’une impasse. Français qui semblent d'ailleurs l'avoir compris vu la très faible mobilisation et je m'en félicite.

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0