Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La situation est d’un ridicule ; difficile d’imaginer que cela ait déjà pu se produire avant !

La France est dotée d’un Gouvernement d’union des gauches composé de 36 ou 37 Ministres et elle est incapable de se faire entendre autrement que par les dérapages récurrents des uns et des autres !

 

 

Après les multiples couacs, guerres d’égos, manœuvres claniques, petites phrases et autres coups bas, voilà que le Premier Ministre vient de trouver une toute nouvelle astuce pour essayer d’entretenir l’illusion qu’il a le contrôle de la situation… Et de ses Ministres !

 

 

Désormais plus aucun d’entre eux ne pourra donner d’interview sans l’accord de Jean-Marc Ayrault.

Au-delà du fait que cette initiative est totalement utopique, profondément infantilisante et quelque peu castratrice, le chef du Gouvernement pense-t-il très sérieusement arriver à museler les plus virulents de ses Ministres ?

 

 

Non, assurément non…

 

 

Je vois mal le Ministre du Redressement Productif Arnaud Montebourg, ou encore le Ministre Délégué au Budget Bernard Cazeneuve, la Garde des Seaux Christiane Taubira ou encore la Ministre de la Santé Marisole Touraine aller faire les petits fayots devant Jean-Marc Ayrault dans le but d’obtenir son autorisation pour qu’ils puissent donner une interview…. Ca fait un peu écolier qui lève son doigt et qui attend que l’instituteur s’intéresse à lui pour qu’il puisse enfin prendre la parole !

 

Gouvernement-Ayrault.jpg

 

La vérité c’est que Jean-Marc Ayrault gère ses Ministres exactement comme il gèrerait le Conseil Municipal de Nantes, dixit Arnaud Montebourg. Ses jours sont comptés à Matignon ; ne soyons pas dupes ! Le Chef de l’Etat ne peut pas le garder à ses côtés éternellement, impopulaires comme ils sont tous les deux…

 

 

Jean-Marc Ayrault n’incarne pas l’image de l’homme politique tel qu’on le conçoit.

Il ressemble plus au pote qu’on a mis là parce qu’on l’aime bien mais certainement pas parce qu’on le pensait doté des capacités nécessaires pour faire face à la charge que pouvait représenter la fonction… Sans compter le fait que celui qui l’a nommé à ce poste n’en était probablement pas plus conscient que lui…

 

 

Vivement que la gauche se prenne sa déculottée aux municipales prochaines, qu’elle passe ensuite un bon coup de Kärcher dans ses rangs et qu’elle nous débarrasse de tous ces enfants gâtés à l’égo démesuré qui décrédibilisent totalement la fonction de politique…

 

 

Place à la politique, la vraie, avec des vrais personnalités politique et pas juste de pauvres éoliennes qui brassent du vent uniquement pour faire parler d’elles et servir leur carrière personnelle !

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0