Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les affaires d’espionnages, d’épiage et que sais-je ne cessent de se succéder ces jours-ci !

 

 

Après l’affaire Patrick Buisson et ses enregistrements des rendez-vous qu’il aurait eu avec le Président Sarkozy, en présence ou non de sa femme et de ses conseillers, on a appris hier par l’intermédiaire du quotidien Le Monde que l’ex-Président de la République a été placé sur écoute par la Justice, dans le cadre d’une enquête sur un financement présumé de sa campagne présidentielle par la Lybie.

 

 

Je me dois de reconnaître, concernant l’affaire Buisson, que je suis assez surpris par l’existence même d’enregistrements. Il fallait par contre se douter que dès l’instant où le grand public allait apprendre leur existence, la divulgation de leur contenu n’allait devenir qu’une question de jours…

 

 

J’avoue avoir beaucoup de mal à comprendre comment on peut en arriver à enregistrer des heures et des heures de rendez-vous et entretiens divers, sans qu’il n’y ait derrière tout ça un objectif en particulier. Excusez-moi du terme, mais faut sacrément avoir les fils qui se touchent pour en arriver à ce stade !

 

 

Je n’ai jamais été un adepte et encore moins un fan de la ligne Buisson.

Pour tout vous dire, je pense que reprendre les thèses de l’extrême droite c’est les accréditer. On a vu que ça n’a pas fait recette ; ou en tous cas pas pour Nicolas Sarkozy. Pourquoi ? Parce que les français préfèreront toujours l’original à la copie. Entre autre… C’est aussi sans compter qu’une élection se gagne au centre et pas sur ses extrêmes ; de gauche comme de droite.

Passons…

 

Sarkozy-Gueant.jpg

 

Je ne suis pas un soutien de Nicolas Sarkozy, ni même un militant UMP. Je suis de droite. Libéral, progressiste et parfois aussi un peu conservateur.

J’ai simplement beaucoup de mal à comprendre comment on peut en arriver aujourd’hui à mettre sur écoute un ancien Chef de l’Etat et deux de ses anciens Ministres de l’Intérieur.

 

 

Est-ce une manière pour la Justice de reconnaître indirectement qu’elle ne dispose d’aucun élément accablant pour l’ancien Chef de l’Etat et qu’à défaut d’obtenir des éléments probants, elle espère en trouver en se lançant dans des vagues d’écoutes, dont au mieux elle n’en fera qu’une vague interprétation ? Allez savoir…

 

 

Etrange quand même… A peine 30 ans après l’arrivée du PS au pouvoir, on découvre une nouvelle fois une affaire d’écoute dont l’issu, ne soyons pas dupes, pourrait assurer les arrières de l’actuel monarque !

 

 

C’est pratique les coïncidences.

 

 

Source image: L'Humanité

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0