Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi Président de la République, Premier des Incapables et plus grands des minables, je suis tellement doué que j’ai encore une fois trouvé le moyen de me mettre tout seul dans un merdier pas possible où je fais une fois de plus passer mes compatriotes pour des cons… Parce qu’ils m’ont élu !

 

 

Je ne trouve pas les mots qui me permettraient à cet instant d’exprimer le degré d’indignation qui est le mien.

 

 

L’hebdomadaire Closer nous apprend ce matin que François Hollande se faisait tranquillement des petits week-ends dans le Sud de la France aux côtés de Julie Gayet. A cette époque la France entière le croiyait en couple avec Valérie Trierweiler mais c’est un détail qui lui ne semble pas l'avoir gêné.

Y-a-t-il seulement pensé ? Permettez-moi d’avoir des doutes.

 

 

C’est jouer avec le feu et à ce jeu-là, le Président s’est brûlé.

La relation durerait depuis bien plus longtemps que ce que l'on croyait mais l'idée d'avoir une maîtresse et d'entretenir, en plus, à grands frais une autre femme, ne semble pas choquer "Moi président".

 

 

Une autre rumeur ne cesse de circuler depuis plusieurs jours, laissant croire, d'après un blog dont j'ai eu connaissance, que Valérie Trierweiler aurait pris une "pillule de trop"... Qui l'aurait expédié à l'hôpital il y a 8 jours !

 

 

 

Qu’est-il besoin de rajouter à tout ça ?

Que cela concerne la vie privée du Président ? Non… Pas quand des moyens de l’Etat sont engagés pour mettre à couvert ses sexcapades. Par ailleurs, il est de notoriété publique que l’homme a souvent mis en scène sa vie privée à des fins politiciennes. S’il exige aujourd’hui le respect de cette sphère, c’est d’une part parce qu’elle n’est pas reluisante et d’une autre part probablement parce qu’il doit en avoir honte. Normal.

 

Francois-Hollande-Julie-Gayet.jpg

 

Moi Président n’a certes rien inventé.

Je ne juge pas son comportement sexuel. Il n’est ni le premier, ni le dernier.

Là où je le juge, c’est dans la manière qu’il a eu de gérer son histoire avec l’actrice, comme si de rien n’était. Croyait-il très honnêtement pouvoir butiner et nous faire entretenir inutilement une femme avec laquelle il n'est pas marié sans que jamais cela ne se sache ?

 

 

Aujourd’hui c’est non seulement l’image d’un homme, la sienne, qui est écornée mais également celle d’un pays tout entier, la France. Le Monde entier se moque de nous. La presse étrangère ridiculise, et à juste titre, la qualité de la presse française. Et là je ne vous parle même pas de la manière dont elle traite François Hollande.

 

 

A la situation déjà catastrophique dans laquelle cet amateur et sa bande de bras cassés nous ont fait plonger, avions-nous encore besoin de ça ?

 

 

Au mieux la place d’un type comme lui, François Hollande, c’est dans une administration bien tranquille où il pourra faire ce qu’il sait faire de mieux : le gros planqué. Pour le reste ça n’est pas la peine. Ce sont les communicants qui ont construit sa stature du présidentiable mais on voit bien aujourd'hui que l'essai n'arrive pas à être transformé...

 

 

Source image: JDD.fr

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0