Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacques Chirac disait : "Plus c'est gros et mieux ça passe".

 

 

 

Il est un détail dans le discours de François Hollande mardi dernier à Dijon qui est passé quasiment inaperçu à l'oreille des français; et pour cause... C'est à se demander si les médias prennent le temps de vérifier les infos qu'ils relaient, ou au moins de les analyser à froid après les avoir diffusées en direct!


 

 

Notre très respectable Président de la République a eu l'extrême intelligence de nous baratiner sans visiblement éprouver la moindre gêne:

"Nous devons donc par la confiance retrouvée, non pas simplement dans ceux qui le dirigent, mais dans le pays lui-même, surmonter l'épreuve. C'est vrai que la crise, que nous avons traversée a été rude - je parle déjà au passé composé, presque à l'imparfait... Pourquoi ? Parce que nous devons en sortir, parce qu'il n'y a rien d'inéluctable, parce que si nous menons la bonne politique en Europe, mais surtout en France, nous pourrons atteindre nos objectifs. Mais pour cela la France doit agir, et c'est le sens des décisions que j'ai prises, pour la compétitivité, pour le financement de l'économie, pour le marché du travail, pour les filières industrielles, pour l'emploi des jeunes, pour le rétablissement de comptes. Je ne suis pas sûr que des gouvernements, même en 10 ans, aient pu faire autant que nous en 10 mois. Mais on juge une politique à la fin, à ses résultats et je demande à être jugé en fonction de ces résultats."

 

 

 

Je ne veux pas paraître désobligeant et encore moins irrespectueux à l'égard du Chef de l'Etat, mais il avait sucé un clown avant de dire ça? Nan parce que là, soit c'est de l'humour et dans ce cas-là l'effet est plus que raté, soit il pense vraiment ce qu'il dit et dans ce cas là c'est vraiment très grave!

 

 

 

Qui a voté contre la loi de modernisation de l'économie en 2008?

Qui a voté contre le plan de relance de l'économie en 2008 appliqué au PLF de 2009?

Qui a voté contre le grand emprunt en 2009 appliqué au PLF de 2010?

Qui a voté contre la suppression de la Taxe Professionnelle en 2010?

Qui a voté contre la réforme des retraites en 2010?

Qui a voté contre la réforme des collectivités territoriales en 2010?

Qui a voté contre la répartition des Conseillers Territoriaux en 2011?

Qui s'est abstenu de voter pour le mécanisme Européen de stabilité pour les Etats de la zone €uro en 2012?

Qui s'est abstenu de voter pour la loi de généralisation du RSA en 2008?

 

 

 

A votre avis...
Tic... Tac... Tic... Tac... Tic... Tac...

BBBBBBBBBBIIIIIIPPPPPPPPP!

Le Groupe PS à l'Assemblée Nationale!

 

 


Saviez-vous qui était le Premier Secrétaire du PS en 2007 et 2008?

François Hollande!

Saviez-vous qui était le Président du Groupe Socialiste à l'Assemblée Nationale entre 2007 et 2012?

Jean-Marc Ayrault!

 


Alors certes... Le Président de la République le dit lui même dans son discours, "je ne suis pas sûr"... Mais moi quand je ne suis pas sûr de quelque chose, je pense instantanément à cette phrase de Coluche :
"Mieux vaut fermer sa bouche et se faire passer pour un "con" que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet."

 

 

 

Je sais que vous allez m'accuser d'insulter le Chef de l'Etat, que c'est mal et indigne du niveau auquel se devraient d'être mes propos à son égard... Rassurez-vous; je peux la jouer beaucoup moins soft et j'avoue que sur ce coup là, je me suis maîtrisé. Et apparemment on peut librement "offenser" un Chef de l'Etat puisque la Cour Européenne des Droits de l'Homme estime qu'il ne s'agit ni plus ni moins qu'un droit à la liberté d'expression...

Pourquoi m'en priver? (au moins aujourd'hui...)

 

 

Mais bon; rassurez-vous, je ne ferai pas autant que faire se peut usage de la vulgarité puisque vous savez comme moi que tout ce qui est excessif est insignifiant. Si je souhaite par ailleurs conserver un minimum de crédit à l'égard de mes lecteurs, je ne vais très certainement pas sombrer dans l'insulte facile. (la tentation est tellement grande...)

 

 

En attendant, s'il est au moins une qualité que l'on ne pouvait pas reprocher à Nicolas Sarkozy, c'est celle de ne pas avoir pris les français pour des imbéciles en faisant une politique pour tous et non pas une politique par genre ou par catégorie de français!

Segmenter la population et sortir un projet de loi par catégorie de français n'est qu'une pure stratégie marketing! Plus on divise les français, plus il y a de catégories et plus on s'intéresse à chacune d'elles, plus il y a de textes de loi à mettre en place... Et c'est de cette manière là que la gauche arrive à nous dire qu'en 10 mois elle en a fait plus que les précédents gouvernements en 10 ans, alors que la droite en a fait autant si pas largement plus mais simplement pas de la même manière... A ça je rajouterai, pour conclure, que la situation de la France d'il y a 10 ans n'est pas la situation de la France d'aujourd'hui, d'où la nécessité d'adapter sa politique...

 

 

 

La vidéo dans laquelle vous décrirez le propos du Chef de l'Etat

Le propos est disponible à partir de 35 min et 11 secondes.

Page 16/19, deuxième paragraphe

Discours Hollande Dijon - 12 Mars 2013 by Pierre Parrillo

 

 

Pour insérer cet article sur votre page Facebook:

- cliquer sur l'onglet gris "Plus"

- cliquer sur "Lien"

- copiez et collez le lien "Adresse simplifiée de la page" sur Facebook

Celui-ci devrait s'afficher correctement sur le réseau social

Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0