Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle belle farce cette conférence de presse de l’ancienne Ministre !

Nous pensions tous, moi y compris, qu’elle allait nous révéler des détails sulfureux et d’importance, limite ragots de couloir et bien malheureusement ce ne fut pas le cas ! Dommage… Ou presque !

 

 

Il est dans les informations délivrées par l’ancienne Ministre sur son limogeage quelques données intéressantes qu’il convient d’analyser. Elle a dit, je cite :

« Certaines puissances économiques n'acceptaient pas le niveau d'ambition que je fixais pour la transition énergétique (...) Ces forces ne se sont pas cachées de vouloir ma tête, mais si le gouvernement avait été solidaire, elles n'y seraient pas parvenues. (…) Est-il normal que le patron de l'entreprise Vallourec directement intéressé par l'exploitation des gaz de schiste ait pu annoncer ma marginalisation des semaines à l'avance devant des responsables de son entreprise aux USA? De quelles informations disposait-il pour le savoir? Comment se fait-il que des conseillers de Matignon et de l'Élysée disent du mal de moi dans la presse? »

 

 

Deux choses importantes à retenir.

 

 

La première c’est que contrairement à ce qu’avait fait croire François Hollande à son meeting du Bourget où il disait clairement que son ennemi n’avait ni nom, ni visage et qu’il s’appelait la finance, c’est que nous savons aujourd’hui que ça n’est, ni plus ni moins, qu’un des très nombreux mensonges de campagne du candidat. Le lobbying c’est la finance à tous prix !

 

 

Deuxième chose, la Ministre parle de Philippe Crouzet qui dirige l’entreprise Vallourec, qui ne serait autre que l’époux de Sylvie Hubac, directrice de cabinet du Président de la République François Hollande. Encore une fois, et toujours d’après ses propos, c’est la pression de l’argent qui dicte sa loi à un gouvernement de gauche qui avait pourtant promis qu’il lui livrerait une guerre sans merci !

En l'espace de quelques instants Delphine Batho a évoqué à la fois un conflit d'intérêt, la soumission d'un gouvernement de gauche à la finance et des connivences entre le PS et l'extrême droite...

 

Delphine-Batho.jpg

Et pendant ce temps-là, on oublie de parler du Président de la République qui dès son arrivée en Tunisie a trouvé le moyen de confondre Tunisie et Egypte dans l’un de ses discours officiel… Il avait déjà récemment confondu le Japon et la Chine… Bref… Et s’il prenait des cours de géographie ?

 

 

Et encore pendant ce temps-là on ne parle pas de la véritable crise diplomatique qu’a déclenché le Président français en refusant au Président Bolivien que son avion survole notre territoire au prétexte que Snowden aurait été à bord…

Quand la presse allemande a révélé l’affaire d’espionnage, le Gouvernement s’est indigné et quand celui qui a révélé l’affaire est susceptible de traverser notre territoire, on met tout en œuvre pour l’en empêcher. A quoi bon s’indigner si c’est pour en arriver à considérer le traître de la nation américaine comme un terroriste ?

Formidable idée qu’a eu François Hollande de fermer l’espace aérien français à un Chef d’Etat étranger ! Le Président de ce pays d’Amérique Latine qu’est la Bolivie est resté bloqué 13 heures au sol pour que son avion soit fouillé… Du jamais vu depuis la guerre froide !

Après coup, normal que des drapeaux français soient brûlés en Bolivie et que l’ambassade de France soit caillassée !

 

 

Non seulement la France est dirigée par un profond menteur, comme vient de le prouver Delphine Batho, mais en plus de ça ce récidiviste chronique enchaîne les gaffes… L’envie de devenir grossier à son égard se fait de plus en plus grande de jours en jours…

 

Source: LeMonde.fr

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0