Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je ne comptais bien évidemment pas aborder cette histoire puisqu’elle est dramatiquement absurde, mais en prenant le soin de m’informer réellement à son sujet je me suis dit que je ne pouvais pas passer à côté sans y aller, moi aussi, de mon petit commentaire.

 

 

Je ne vais bien évidemment pas revenir dessus puisque tout le monde sait que le « Mur des Cons » c’est un mur, dans un local du Syndicat de la Magistrature, sur lequel ont été affichées des images de personnalités politiques de droite, de journalistes et d’autres encore, où il est donné comme consigne « Avant d’ajouter un con, vérifiez qu’il n’y est pas déjà ».

 

 

 

Je vous laisse imaginer un seul instant le scandale que cela aurait provoqué si cette affaire avait été révélée sous Nicolas Sarkozy et que les têtes épinglées sur le Mur des cons concernaient des personnalités de gauche… Je crois que le PS aurait réclamé la démission entière du Gouvernement et une dissolution complète et radicale de l’Assemblée Nationale !

Le rôle d’aboyeur est un rôle facile lorsque l’on est dans l’opposition. Après avoir passé 10 années à brasser du vent pour fustiger la présence du moindre moustique écrasé sur le pare-brise du véhicule de fonction du Chef de l’Etat, la méthode est plus que rodée au PS et jamais ô grand Dieu il n’y a eu de leur part une quelconque exagération !

 

 

Mais plus sérieusement, que penser exactement de ce mur ?

 

 

Il contient une image de Pierre Escarfail, père de Pascale Escarfail, violée et tuée par Guy Georges. Un syndicat peut-il encore être crédible après ça ?

 

Imaginez un seul instant que les proches de Nicolas Sarkozy qui y ont été épinglés (Hortefeux, Morano, Minc, Attali, MAM et d’autres) soient un jour confrontés à l’un des magistrats membre de ce syndicat.

 

Les probabilités que le mis en cause soit jugé en fonction de son appartenance politique et non en fonction des faits qui lui seraient reprochés est plus que probable ; c’est réellement dangereux pour l’indépendance de la Justice et le bon fonctionnement de la démocratie.

 

 

Dois-je par ailleurs rappeler à ces individus visiblement dénués de tout sens du respect, qu’ils sont censés avoir théoriquement prêté ce serment :

« Je jure, comme Avocat, d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité. »

 

 

 

Heu…Nan mais allô quoi ! T’es avocat et tu respectes même pas le serment que t’as prêté !

 

 

 

Que dire après ça de l’indépendance de la Justice, tant promise par « Moi Président de la République », alors que celle-ci apparait haineuse à l’égard de la droite ?

 

 

 

Que devons-nous penser de l’éviction de la Juge Bertella-Geffroy par Christiane Taubira dans le dossier de l’amiante qui, je vous le rappelle, avait mis en examen Martine Aubry en fin d’année dernière ? Décision de la Garde des Seaux prise en totale impartialité ou par pure clientélisme ?

 

 

 

Que devons-nous penser sur la pseudo indépendance de la Justice dans l’affaire Cahuzac qui, je vous le rappelle, n’en est qu’à ses débuts compte tenu des éléments révélés par Mediapart et de l’enquête encore en cours ?

 

 

 

Que devons-nous penser de ce qui est à l'origine de ce "Moi Président de la République je ferai fonctionner la Justice de manière indépendante" lorsque ni le Président de la République, ni son Premier Ministre, ni même la Garde des Seaux ne veulent se prononcer sur d'éventuelles sanctions à l'égard du Syndicat de la Magistrature?

 

 

 

Question à 1 000 points… Et si vous, de votre côté, vous aviez constitué un mur des cons en y accrochant les photos de visages de juges et d’avocats, vous auriez pris quoi ?

Autre question à 1 000 points : qu'est-c que je risque en parlant de tout ça?

 

 

 

Alors certes, le SM (Syndicat de la Magistrature) prône la blague de potache…

J’ai personnellement appris à me méfier des discours d’un avocat depuis que je sais qu’Arnaud Montebourg est l’un des leurs. Vous, comme moi et les salariés de Florange ou d’Aulnay savons pertinemment ce que vaut la parole de cet homme, qu’il affiche pourtant avec une certaine détermination dans le but de nous faire croire que ce qu’il dit est vrai !

Savoir bien mentir me semble parfois être un véritable métier…

 

 

 

Alors certes, ces images ont été prises à l’insu du SM

Et alors ? N’importe qui qui passerait devant un truc pareil se mettrait à le filmer ou à le photographier, quelle que soit sa couleur politique ! Rien d’anormal ! On a bien des gens qui ont enregistré Jérôme Cahuzac à son insu lorsqu’il a dit qu’il avait un compte en Suisse et là ça n’a offusqué personne que ça se sache !

 

 

 

Je connais personnellement certains avocats et la politique ils en ont au moins autant à faire que moi je m’intéresse au tricot… C’est vous dire… Il est navrant, une fois de plus, de constater que de par la faute de membres d’un syndicat, c’est une profession toute entière dont la réputation va être salie…

C’est bien dommage…
Nos syndicats ne font vraiment plus avancer aucune cause et n’ont vraiment plus rien à voir avec leurs ancêtres qui eux, se battaient réellement pour défendre nos intérêts et pas uniquement des bastions ou des idéologies de principe !

 

 

Bref…
J’espère au moins que pour ses histoires de morale laïque, Vincent Peillon n’ira pas demander conseil au S.M, sinon je crains le pire…

 

 

Et c’est parce que désormais tout le monde semble avoir le droit de présenter son mur des cons, sans que cela n’offusque personne, que je vous propose cette mouture qui tourne sur les réseaux sociaux depuis l’annonce du scandale hier… Parmi tous ces visages, un seul est à retirer et à mettre sur le « mur des menteurs », sous réserve que la Justice indépendante fasse son travail et le classifie dans une nouvelle rubrique…

 

Mur-des-cons.jpgSource image: réseaux sociaux

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0