Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cela fait maintenant plusieurs mois que je vous mets en garde contre la politique appliquée par le Gouvernement du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, sous les ordres du Président de la République François Hollande, en décryptant quotidiennement l’actu mais aussi et surtout en décodant le double langage de toute la soupe que la gauche nous sert, tous les jours, pour nous faire croire que grâce à elle tout va bien et le monde tournera rond.

 

 

Hier, l’Institut Nationale de la Statistique et des Etudes Economiques m’a donné raison.

 

 

L’INSEE, a révélé que pour la première fois depuis 30 ans (1984), le pouvoir d’achat des français s’est contracté, sur toute l’année 2012, de 0,4%. La situation s’est par ailleurs fortement dégradée sur les 3 derniers mois de l’année puisque cette baisse est arrivée jusqu’à 0,8%.

 

 

 

Gauche… Droite… A qui la faute ?

Explication de l’INSEE :

« Le revenu disponible brut des ménages baisse de 0,5 % au quatrième trimestre (après +0,1 % au troisième). La masse salariale reçue progresse légèrement (+0,3 % après +0,4 %), les prestations sociales restent dynamiques (+0,9 % après +1,0 %). Mais ces effets favorables sont plus que compensés par la forte hausse des impôts sur le revenu et le patrimoine (+7,0 % après +4,0 %). Cette augmentation au second semestre résulte notamment des mesures votées pour rehausser le rendement de l’impôt sur le revenu en 2012, ainsi que par la contribution exceptionnelle pour les redevables de l’ISF en toute fin d’année. De même les cotisations sociales à la charge des salariés accélèrent au quatrième trimestre (+2,0 % après +0,7 %) avec la hausse du taux de cotisation et la suppression des exonérations sur les heures supplémentaires. »

 

 

Ai-je besoin de développer d’avantage ?

L’INSEE est formelle ; le racket fiscal initié par le socialiste Jean-Marc Ayrault, qui agit sous les ordres de François Hollande, a ouvertement plombé le pouvoir d’achat des français l’année dernière.

 

 

Est-ce que l’argument du « la situation de la France était catastrophique après 10 ans de droite » est encore recevable ?

Non ; assurément que non et il ne l'a d'ailleurs jamais été !

Pourquoi ?

Parce que ce qui a cassé votre pouvoir d’achat, c’est les hausses d’impôts voulues par François Hollande et soutenues par la majorité PS. Ces hausses avaient été décidées parce que les comptes publics auraient soit disant été retrouvés considérablement dégradés après 10 ans de droite.

Or, si tel était le cas, Nicolas Sarkozy n’aurait pas eu d’autre choix que d’augmenter l’impôt durant son quinquennat et donc, de faire baisser votre pouvoir d’achat.

Or, toujours d’après l’INSEE, le pouvoir d’achat des français n’a pas baissé depuis 1984… Et Nicolas Sarkozy était Président de la République de 2007 à 2012, donc dans cet intervalle qui nous sépare de l’année où Pierre Mauroy et Laurent Fabius étaient Premiers Ministres.

 

 

Ne tombez pas dans cette facilité simpliste des éléments de langage du PS qui, à mon sens, ne servent qu’à vous endormir pour encore mieux vous manipuler.

Pour moi le PS c’est, schématiquement, un groupement d’individus capable de déclencher une guerre mondiale et venir vous dire ensuite que ça n’est pas de sa faute… C’est schématique hein ; ce que vous devez en retenir c’est le principe et non la forme.

 

 

http://static.lexpansion.com/medias/83/42833_courses-supermarche-pouvoir-d-achat.jpgÇa change quoi pour vous ?

« Le pouvoir d'achat du salaire est la quantité de biens et de services que l'on peut acheter avec une unité de salaire. Son évolution est liée à celles des prix et des salaires. Si les prix augmentent dans un environnement où les salaires sont constants, le pouvoir d'achat diminue. Si la hausse des salaires est supérieure à celle des prix le pouvoir d'achat pourra augmenter. Ce raisonnement s'applique à l'ensemble des ressources (travail, capital, prestations familiales et sociales...). »

 

Prenons l’exemple de la baguette de pain à 0,85 €, que vous achetez tous les matins, 365 jours par an. (Soit 365 baguettes/an). Avec une baisse de votre pouvoir d’achat de 0,4% vous ne pourrez plus désormais que vous en acheter 363. Ça ne vous en fait certes que deux de moins par an, mais ça fera 2 jours durant lesquels vous n’aurez pas les moyens de vous offrir une baguette de pain… Il ne s’agit pas d'une privation voulue ; il s’agit d’une baisse de moyens.

 

 

 

Quelle tendance pour les temps à venir ?

J’aimerai pouvoir vous dire que les choses vont s’arranger, mais je ne suis pas un menteur.

L’INSEE prévoit un ralentissement des revenus liés à l’activité. Les hausses d’impôts devraient repartir de plus belles en fin d’année lorsque le choc fiscal de François Hollande fera effet, notamment par la non indexation du barème de l’impôt sur le revenu, la création de la tranche à 45% ou encore la baisse du plafond du quotien familial. Pierre Moscovici a par ailleurs également confirmé que les impôts allaient bel et bien encore augmenter en 2013.

 

Tant qu’ils ne vous auront pas ruiné ils ne seront pas contents…

Le seul changement véritable que les français ont vu arriver, c’est la pauvreté qui s’est rapprochée cette année encore un peu plus près d’eux… Alors... Fiers d'avoir voté pour le changement?

 

casse-pouvoir-achat-PS-2012-baisse.png

 

Source image : L'Expansion.fr

Source graphique: LeFigaro.fr

Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0