Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que ne ferait pas ce triste Président de Région Socialiste et Président du STIF depuis 2004, Jean Paul Huchon (accroché à son fauteuil à la tête de l'exécutif régional Francilien depuis 1998 telle une moule cramponnée à son rocher par forte houle) pour torpiller encore un peu plus des zones géographiques acquises plus facilement à la droite en périodes électorales, qu'à sa sensibilité politique!

 

 

La Région IDF mène depuis quelques temps des enquêtes afin d'étudier les attentes des usagers des transports en communs Franciliens. Les résultats de ces enquêtes permettront de déterminer les futurs tracés du prolongement du RER E, ainsi que l'implantation des futures gares vers l'Ouest Parisien et le département des Yvelines (département autant à gauche que la Seine-Saint-Denis est à droite)

 

 

Par sectarisme, corporatisme, électoralisme, inconscience, irresponsabilité, mauvaise volonté, rancoeur, (je présume; je n'accuse pas) ou que sais-je encore, Jean Paul Huchon et ses têtes (non) pensantes ont décidé de ne pas marquer d'arrêt sur le prolongement du RER E dans l'une des plus grandes communautés de commune de France! En effet; la CCBS compte 175 000 habitants, répartis dans des villes de droite telles que Le Vésinet, Sartrouville, Houilles, Montesson, Carrières-Sur-Seine, Chatou et Croissy-Sur-Seine.

 

 

Actuellement seuls le RER A et deux autres lignes en provenance de Saint-Lazare permettent aux salariés d'être acheminés vers leurs lieux de travail dans la CCBS où à Paris.

L'avantage de ces lignes c'est qu'elles se complètent en répartissant uniformément les masses de voyageurs en mouvement.

Mais il arrive à ces lignes ce qu'il arrive à toutes celles pour lesquelles les pouvoirs publics et acteurs politiques locaux compétents en la matière n'ont rien fait: elles saturent !

 

 

En refusant un arrêt d'Eole à Houilles-Carrière Sur Seine et Sartrouville (deux des gares de la CCBS), les principaux responsables de cette décision commettent une faute lourde de conséquences qui à terme condamnera une économie locale et forcera les habitants à s'en aller vers des contrées moins hostiles ou la liberté d'aller et venir librement n'est pas entravée.

 

 

Non seulement cette inaction risquera de sinistrer à terme une zone sur le plan économique, mais en plus il a été décidé de supprimer 3 liaisons directes quotidiennes de la gare d'Houilles-Carrière vers Saint-Lazare.

 

 

Le bilan de l'ère Huchon risque d'être lourd puisqu'au lieu de soulager le RER A, il va le charger encore un peu plus, avec tous les effets néfastes que cela peut entraîner: manque de régularité, retards, problèmes techniques, trains bondés, etc...

 

 

En passant tôt ce matin en gare de Chatou-Croissy, j'ai reçu un tract qui m'a informé de la situation. Les élus locaux semblent mobilisés et ont mis en ligne une pétition qui en une semaine a déjà regroupé 1 800 signatures.

 

 

Les dérives sectaires à portées électoralistes de la gauche ne doivent pas nuire au bien-être du citoyen.

Et je me dois de rappeler à Monsieur Huchon, qui semble l'oublier, qu'un réseau de transports publics se doit d'être au service du public... Pas au service des partis et autres mouvements et manipulations d'apparatchiks staliniens...

 

 

Mais peut être que Jean Paul Huchon ne pense pas de la sorte...

Il est certain qu'en étant flashé à 171 km/h sur une autoroute au volant d'un véhicule appartenant à la Région, il se soucie peut être guère du bien être des clients de la RATP/SNCF qui chaque jours se font promener dans ce qui ressemble de plus en plus à des bétaillères grâce à l'inactivité des politiques! 

 

 

La Droite avait associé la gauche au projet du Grand Paris.

En guise de remerciements la droite se prend un coup de bâton...
C'est sans doute ça la meilleure illustration de la morale en politique dont nous parle tant la gauche...

 

 

Jean-Paul-Huchon-RER-E-Eole-CCBS.jpg

 

Source image: cliquez ici

Tag(s) : #Région

Partager cet article

Repost 0