Aïe… Décidément il ne fait vraiment pas bon d’être un Président normal !

Il est tout à fait normal que les français puissent trouver anormal que quelqu’un de normal occupe une fonction qui est tout sauf celle où l’on vous demande d’être normal !

 

Francois-Hollande-Jean-Marc-Ayrault-IFOP.jpg François Hollande

Indices de popularité en septembre 2013 (suivi de la tendance par rapport au mois précédent) :

   * Très satisfaits: 2 (-1)

   * Plutôt satisfaits: 21 (-4)

   * Plutôt mécontents: 39 (=)

   * Très mécontents: 37 (+5)

   * Ne se prononcent pas: 1 (=)

Indice-popularite-hollande-septembre-2013.jpg  

 

Jean-Marc Ayrault

Indices de popularité en mai 2013, suivi de la tendance sur le dernier mois:

   * Très satisfaits: 2 (=)

   * Plutôt satisfaits: 28 (=)

   * Plutôt mécontents: 42 (=)

   * Très mécontents: 24 (+2)

   * Ne se prononcent pas: 4 (-2)

Indice-popularite-ayrault-septembre-2013.jpg

 

Plutôt que de me commenter par moi-même cette étude, je préfère vous faire part de l’interprétation qu’en a fait l’IFOP.

 

 

C'est la rechute (-5), et une rechute record.

 

Jamais François Hollande n'était descendu si bas : 23% (2 points de moins que son précédent record, en avril dernier). Jamais il n'avait compté autant de mécontents (76 %), record absolu de la Ve République.

 

Mais comment en serait-il autrement quand, au mécontentement social et plus encore fiscal, vient s'ajouter l'incompréhension d'une intervention militaire opaque et majoritairement désapprouvée par l'opinion ?

 

Avec un taux global de satisfaction aussi bas (moins d'un Français sur quatre), on ne saurait s'étonner que Hollande atteigne des sommets de mécontentement de plus de 80% chez les employés (81%), les ouvriers (82%), les 35-49 ans (82%) et les commerçants, artisans et chefs d'entreprise (86%) et de plus de 90% chez les sympathisants UMP (95%) et FN (95%). Son recul de satisfaction est particulièrement accentué chez les Verts (-19).

Il est aussi beaucoup plus fort chez les femmes (-8), toujours sensibles à la violence et à la guerre, que chez les hommes (-2).

 

Car c'est bien l'éventualité d'une intervention militaire en Syrie qui est spontanément citée par un grand nombre de personnes interrogées par l'Ifop comme première cause d'insatisfaction, et cela dans toutes les familles politiques. (…). Et cette intervention éventuelle, visiblement mal expliquée, apparaît d'autant plus incongrue qu'elle détourne l'exécutif des problèmes intérieurs, rendus particulièrement spectaculaires par l'arrivée des feuilles d'impôt.

 

(…)

 

Moins directement concerné par la Syrie, le Premier ministre, lui, reste stable (30% de satisfaits, inchangé), mais stable dans le rouge : 66% de mécontents (+2).


Source image: FranceTVinfo.fr

Tag(s) : #Les Hollanderies
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog