Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le monde tout entier se réveille ce matin dans la douleur : le révolutionnaire vénézuélien Hugo Chavez est mort. Il me tarde de découvrir la prochaine Une de l’Huma’.

 

 

Bon nombre de qualificatifs ont été employés pour parler de lui : marxiste, provocateur, dictateur et j’en passe.

Ennemi juré des Etats-Unis d’Amérique comme il se plaisait souvent à le faire croire, il ne manquait jamais une occasion d’aller y faire de l’argent, faisant parfois de ce pays l’un des plus gros clients de l’Etat vénézuélien.

 

 

Ami du révolutionnaire cubain Fidèle Castro, de ce grand démocrate iranien Mahmoud Ahmadinejad, soutient du gouvernement chinois réputé pour être l’un des plus ouvert de la planète, soutient à Mouammar Kadhafi et accessoirement antisémite notoire, c’est aujourd’hui, d’après ce que nous en dit la gauche, un grand homme qui s’en va.

 

 

Je me sens de fait obligé de faire un « petit rappel » historique.

 

 

Hugo Chavez c’est l’homme qui en 2009 a fait fermer 34 chaînes de télévision et de radio. Hugo Chavez c’est l’homme que l’on accusait de pratiquer le clientélisme en finançant notamment des films à la gloire de son régime. Hugo Chavez c’est l’homme qui a placé une bonne vingtaine de membres de sa famille à des postes d’envergures régionale ou nationale. Hugo Chavez c'est encore beaucoup d'autres choses dont je vous parlerai plus en détail dans mon billet d'humeur de demain matin.

 

 

Peut-être que pour Christiane Taubira, Jean-Luc Mélenchon et d’autres encore, c’est un grand homme qui s’en va, mais pas pour moi. La notion de grandeur est à mon sens toute aussi subjective que la notion de beauté puisque l'une comme l'autre dépend du point de vue depuis lequel on se place pour l'observer.

 

 

Ayons en cet instant une pensée pour cet homme qui rendait hommage à "l'amie et la combattante" qu'était la femme de l’ancien Président Socialiste de la République François Mitterrand, grande référence pour le PS  français d’aujourd’hui…

 

Chavez et Mitterrand

Source image: Les amnésies sélectives de la gauche

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0