Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A quoi peut donc bien servir Najat Vallaud Belkacem, si ce n’est à répéter ce qu’on lui demande de dire à chaque conférence de presse hebdomadaire du Gouvernement ?

 

 

Je pensais qu’avec la création d’un Ministère spécifiquement dédié à la question des droits des Femmes, nous allions enfin avoir droit à des prises de positions claires et tranchées de nos politiques sur la manière dont sont traitées les femmes, que ce soit sur le plan professionnel, dans la société ou plus simplement dans la vie de tous les jours. Mais non. J’ai une fois de plus été bien naïf ! Pourtant en plein GayetGate il y aurait de quoi faire…

 

 

 

Jeudi soir les français apprennent que François Hollande fréquenterait depuis quelques mois Julie Gayet, actrice inconnue des français, comme l’était la journaliste Valérie Trierweiler auparavant.

 

Vendredi matin François Hollande publie un communiqué dans lequel il affirme étudier la possibilité de poursuites judiciaires contre Closer. Autrement dit, il confirme implicitement le scoop du magazine people.

 

Vendredi soir la presse nous apprend que Valérie Trierweiler et François Hollande seraient en train de préparer un communiqué officiel annonçant leur rupture. On apprend également que François Hollande attendait le moment opportun pour officialiser sa relation avec l'actrice Julie Gayet.

 

Samedi je n'ai rien relevé de particulier.

 

Dimanche matin le JDD publie un sondage dans lequel on apprend que 77% des français estiment que le GayetGate relève de l'affaire privée. A peine 48hs00 après le début de la polémique, il y avait déjà un sondage pour tenter de l'éteindre.

 

Dimanche soir on apprend quelques minutes avant les émissions politiques de fin de journée que Valérie Trierweiler serait hospitalisée depuis jeudi soir. C’est son cabinet qui fait fuiter l’info.

 

Lundi matin on apprend que Valérie Trierweiler serait prête à pardonner.

 

Lundi soir, on apprend que Valérie Trierweiler est hospitalisée depuis jeudi dernier et que les médecins lui auraient prescrit une cure de sommeil de 10 jours. Malgré sa cure de sommeil, elle arrive visiblement à se réveiller pour saisir son téléphone et prévenir les médias qu'elle pardonne à François Hollande.

 

 

Les rumeurs d’un malaise ou d’une tentative de suicide sont omniprésentes sur les réseaux sociaux. Un blog parle d’un internement préventif de la probable future ex Première Dame à la suite d’une tentative de suicide.

 

 

 

La seule chose dont on peut être quasi certain, c’est que la souffrance morale a été extrême pour Valérie Trierweiler et cette souffrance trouve probablement son origine dans le comportement indigne, égoïste et irresponsable du Chef de l’Etat à son égard. Au moins dans cette affaire du GayetGate.

 

 

C’est dans ces moments-là que j’apprécierai une sortie digne, utile et intelligente de la Ministre des droits des femmes… Visiblement celle qui est en place en ce moment n’est pas là pour défendre les femmes de ses collègues au pouvoir…

C’est écoeurant.

 

Trierweiler-Hollande-Belkacem.jpgSource image: LeFigaro.fr

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0