Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Moi président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l'Élysée. »

 

Moi Président de la République j’ai encore une fois menti.

 

Il n’est de secret pour personne que le Chef de l’Etat a organisé hier soir un petit dîner au Palais de l’Elysée, au cours duquel il a réuni à ses côtés Harlem Désir, Premier Secrétaire du PS, Robert Hue, Président du Mouvement Progressiste, Jean-Michel Baylet, Président du Parti Radical de Gauche, Pascal Durand, Secrétaire National d’Europe Ecologie les verts, Jean-Luc Laurent, Président du Mouvement républicain et citoyen et pour finir Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, censé théoriquement incarner le rôle du Chef de la majorité.

 

 

Inutile de revenir ou de commenter cet énième reniement puisqu’il n’est une surprise pour absolument personne. Tout le monde sait ce que vaut la parole du Chef de l’Etat ; c’est-à-dire pas grand-chose. Hormis précipiter la France vers le fond tout en creusant le lit du FN, il n’aura pas fait grand-chose dans l’intervalle de temps qui nous sépare du jour de son élection.

 

 

Sinon dans le même style, Jean-Marc Ayrault a aussi organisé la semaine dernière un petit "pot convivial" à Matignon au cours duquel il a également rassemblé autour de lui les élus de la majorité… Pas moins de 300 convives étaient présents…

 

 

Quel est le but de ces sauteries me direz-vous ?

 

 

Tout simplement préparer le terrain pour les échéances à venir, à commencer par les réformes de la rentrée (retraites, budget 2014, etc), dont on sait que l’exécutif va avoir beaucoup de mal à les faire passer, d’autant plus qu’avec les récentes défaites des candidats de la majorité aux législatives partielles de ces derniers mois, la majorité à l’Assemblée ne tient plus qu’à un fil.

Si le Chef de l’Etat veut pouvoir passer sans encombre son plan de rigueur, il lui faudra avoir les faveurs de ses petits camarades qui n’en ratent en général pas une pour le torpiller.

 

 

Ces dîners ne servent pas les intérêts de la France ; ils servent les seuls intérêts de la majorité puisqu’elle se sert de ces occasions pour établir ses stratégies.

 

Francois-Hollande-jean-marc-ayrault-diner-PS-elysee.jpg 

Autrement dit, l’argent du contribuable français est utilisé pour financer des dîners qui rassemblent le PS et ses alliés dans le seul but de servir leurs propres intérêts électoraux.

Il n’y a pas que sur le cas de Valérie Trierweiler que les juges devraient s’arrêter…

Mais au fond, ce qu’il fait, vous allez me dire qu’ils l’ont tous fait… Sans doute. Mais qui exhibe fièrement depuis de nombreux mois toutes les économies qu’il a réussi à faire faire à l’Elysée ?

 

 

 

De tous les Présidents de la Vème République, je crois qu’aujourd’hui nous avons à faire à l’un des plus grands menteurs que nous n’ayons jamais connu ! Jamais la parole d’un Président de la République n’avait à ce point été décrédibiliser avant lui.

 

 

 

Sachez juste qu’hier la France a emprunté 1,992 Mds € à échéance 1 an, à un taux 18,55% plus élevé que celui d'une opération similaire pratiquée le 15 juillet dernier.

Sachez juste qu’hier la France a emprunté 1,697 Mds € à échéance 5 mois, à un taux 39,59% plus élevé que celui d'une opération similaire pratiquée le 15 juillet dernier.

Sachez juste qu’hier la France a emprunté 3,991 Mds € à échéance 3 mois, à un taux 55,56% plus élevé que celui d'une opération similaire pratiquée le 15 juillet dernier.

 

 

Alors ces dîners et autres réunions permettant de définir des stratégies politiques, qu’il les paie de sa poche ! La gauche en profite pour le peu de temps qu’il lui reste avant la débâcle… Qu’elle fasse attention, parce qu’un jour elle devra rendre des comptes aux français et ce jour-là, François Hollande, vous ne le reverrez plus !

 

Source image: ParisMatch.fr

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0