Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est mardi soir et à l'heure qu'il se trouve être, je devrai théoriquement assister à une réunion à laquelle j'ai été convié mais où je n'ai pas pu me rendre du fait d'un emploi du temps plus que chargé.

 

 

 

C'est plutôt surpris que j'apprends ce soir vers 19hs15 la démission du Ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, suite à l'ouverture dans l'après midi d'une information judiciaire contre X, notamment pour blanchiment de fraude fiscale. Comprenez par là qu'une enquête a été ouverte parce que de l'argent qui aurait dû être déclaré au fisc français ne l'aurait pas été et aurait servi à payer je ne sais quoi. Je n'invente rien, mais il me semble que c'est clairement ce que ça veut dire... Ou alors je me trompe!

 

 

 

Je ne compte pas abattre le désormais ex-Ministre puisque j'imagine qu'à l'instant où je rédige ce texte, l'homme ne doit pas vivre l'un des meilleurs moments de sa vie.

 


 

Jérôme Chauzac c'est ce Strauss-Khanien qui visiblement semblait plutôt compétent à son poste même s'il a commis certaines boulettes dans les premiers temps qui ont suivi sa prise de fonction. Aujourd'hui François Hollande n'a plus de Ministre du Budget, ou en tous cas, plus quelqu'un qui est reconnu comme compétent en la matière. Bernard Cazeneuve n'est qu'un remplaçant en attendant l'issue du scrutin électoral de 2014 qui devrait normalement voir Jean-Marc Ayrault sauter et avec lui tous ses Ministres.

 

 

 

C'est désormais François Hollande qui devra indirectement gérer le budget de 2014, même si je vous le concède, il le faisait déjà auparavant pour les autres années, à la différence près que désormais il ne peut plus se reposer sur son Ministre même si le remplaçant de Jérôme Cahuzac est quelqu'un qui lui est très proche.

 

 

 

Jérôme Cahuzac c'est le Ministre des impôts, l'homme de la taxe à 75% mais aussi et surtout cet individu arrogant, hautin et visiblement imbus de lui même qui depuis des mois claironnait à l'Assemblée Nationale en donnant des leçons à un peu tout le monde.

Mais Jérôme Cahuzac c'est aussi ce fusible que l'on a laissé sauter, pensant qu'il allait mettre fin à la méfiance actuelle des français à l'égard du gouvernement mais ça ne marchera pas.

Jérôme Cahuzac c'est ce Ministre Délégué au Budget qui en novembre dernier annonçait vouloir lutter contre la fraude fiscale, avant d'être lui même rattrapé par ce type d'affaire...

Et enfin, Jérôme cahuzac c'est cet homme qui s'en va la veille du discours du Premier Ministre sur à une motion de censure déposée par l'opposition relative à la politique économique du gouvernement.

 

 

Je n'ai aucune info concernant cette présumée affaire de compte domicilié en Suisse, à Singapour ou que sais-je encore.

 

 

Comble du hasard, je m'apprêtais à diffuser aujourd'hui un article dont je reporte depuis plusieurs jours la parution et qui traite des Ministres dont je recommandais à Jean-Marc Ayrault de se débarrasser. Cahuzac faisait partie du lot mais j'ignorai que cela allait se produire! L'article sera publié prochainement, mais je le modifierai. Il fait suite aux propos rapportés et présumés de François Rebsamen, adressés à Jean-Marc Ayrault, où le Maire de Dijon lui recommandait de se débarrasser d'un Ministre pour donner l'exemple et mettre fin à la cacophonie ambiante.

 

 

 

Je crois qu'il ne sera désormais plus nécessaire de virer qui que ce soit; les 37 Ministres et Ministres Délégués restant ont sans doute compris le message.

 

 

 

La démarche de Jérôme Cahuzac est brave car avec cette casserole qu'il traînait derrière lui depuis plusieurs mois, c'est toute la classe politique française qui se retrouve éclaboussée et chacun sait que cela ne fait à chaque fois que le bonheur des extrêmes. Les dernières législatives partielles ayant prouvées un léger désintérêt des français pour sa classe politique, il devenait urgent de lui envoyer des signes positifs concernant ceux qu'elle se représentent souvent comme une forme d'élite et dont sa méfiance à son égard n'a pourtant jamais été aussi grande.

Il est juste navrant qu'il ait pris lui même l'initiative de s'en aller et que sa collègue Sylvie Andrieux, Député PS de la 3ème circonscription des Bouches-Du-Rhône, actuellement en procès parce que soupçonnée d'avoir détourné de l'argent destiné aux associations des quartiers Nord de Marseille, où elle est élue, conserve son fauteuil d'élue et de membre du Groupe PS à l'Assemblée Nationale....

 

 

 

Encore une fois, je ne cherche pas à l'accabler, mais je pense que Jérôme Cahuzac aurait dû démissionner plus tôt, dès la diffusion de cet enregistrement et au plus tard, dès l'annonce de son authentification. Entre cet instant et aujourd'hui il ne s'est écoulé que quelques jours, mais parfois peu de temps peut suffire à beaucoup de choses.

 

 

J'ai une pensée ce soir pour l'homme Jérôme Cahuzac, ex Ministre Délégué sorti par la petite porte, contraint et forcé. Entre son départ précipité annoncé le jour même où l'OCDE prévoit un chômage historiquement haut à 11,25% en France d'ici à la fin 2013 et dans une période où l'ex Ministre se retrouve empêtré dans un divorce visiblement difficile, il n'avait très certainement pas besoin de cette épreuve supplémentaire.

 


L'homme en sera probablement affecté et c'est pour cette raison que je ne vois aucun intérêt à le descendre; ni ce soir ni un autre d'ailleurs ou tout du moins, sur ce sujet, tant que sa culpabilité ne sera pas prouvée. J'ai toujours attaqué (ou presque si je me souviens bien) l'homme en tant que Ministre, mais jamais l'homme en tant qu'homme, qu'individu.

 

 

Je souhaite préserver cette limite entre ces deux univers qui d'après moi ne doivent pas se mélanger.

 

 

 

S'il est un coup de gueule que j'ai envie de passer pour l'occasion, c'est contre tous ces hypocrites socialistes qui nous font croire que jamais auparavant dans l'histoire de la politique française, quelqu'un n'avait été autant attaqué et salit par la presse que Jérôme Cahuzac alors que les faits qui lui sont reprochés n'ont toujours pas été authentifiés et ne le seront peut-être jamais.

 

 


Moi je vois pourtant Eric Woerth et tant d'autres encore dont j'oublie les noms, que ces hyènes socialistes voulaient pousser à la démission alors qu'un an après la défection de la droite, aucun des faits qui leur était reproché du temps où ils étaient Ministres n'a encore été prouvé...

 

 


Je regrette que la présomption d'innocence en France ne prévaut que si l'on est de gauche et que l'on appartient à la majorité.
Je déplore le fait que la présomption d'innocence n'existe pas chez nous lorsque l'on est de droite, dans la majorité et que l'on a face à nous une opposition de gauche, probablement la plus bête du monde, et toujours prompte à salir le premier "droitiste" qui passerait par là en s'acharnant contre lui d'une manière qui, en effet, aura réellement été sans précédent jusqu'à lors...

 

jérôme cahuzac grand journal canal + ignorant PS SMIC

Source image: pierre.parrillo.over-blog.fr

 

 

Pour insérer cet article sur votre page Facebook:

- cliquer sur l'onglet gris "Plus"

- cliquer sur "Lien"

- copiez et collez le lien "Adresse simplifiée de la page" sur Facebook

Celui-ci devrait s'afficher correctement sur le réseau social

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0