Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et si l’espace d’un instant nous laissions les polémiques de côté pour nous concentrer sur la popularité de notre majorité, ainsi que d’autres évènements un brin moins facilement perceptibles.

 

 

Il n’est de secret pour personne que jamais dans l’histoire de la Vème république, un Chef de l’Etat n’avait été aussi peu apprécié des français. Beaucoup de sondages placent la côte de popularité de François Hollande entre 20 et 25%. Le chiffre exact n’est pas important. L’élément qu’il faut retenir, c’est la rapidité avec laquelle l’opinion positive des français à l’égard de cet homme s’est aussi rapidement effritée. D’autres avant lui sont aussi passé par là, mais jamais aussi vite.

 

 

De son côté il y a Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, qui après Alain Juppé est le 2nd Premier Ministre de toute l’histoire de la Vème République à être aussi impopulaire en aussi peu de temps. Le Maire de Bordeaux en son temps a su avoir une attitude digne, juste et respectueuse de l’opinion des français en quittant son poste à Matignon. L’actuel Premier Ministre s’y accroche, pensant très certainement qu’en adoptant une nouvelle stratégie de communication, il arriverait à nouveau à rassurer les français.

 

 

Il y a aussi ces Ministres, Peillon, Carlotti, Taubira et bien d’autres encore qui semblent pressés de quitter le navire, un peu comme si l’équipage avait été sélectionné un peu trop légèrement et trop rapidement, et que le navire commençait à prendre l’eau.

 

 

Il y a aussi le Président de l’Assemblée Nationale qui désavoue publiquement le Président de la République, notamment sur la question du Front National. Mais il n’est pas le seul, loin de là.

 

Gouvernement Ayrault II

 

En l’espace de quelques mois il s’est installé en France une crise de confiance des français à l’égard de leurs politiques. Et à juste titre, qu’ils soient de droite ou de gauche. Il serait peut-être grand temps que le Président de la République se décide à terminer le premier chapitre de son mandat en consultant les français ; soit par une dissolution de l’Assemblée Nationale mais qui aurait pour effet de faire exploser les scores des extrêmes, soit en provoquant un référendum sur un sujet bien précis.

 

 

Les français n’y croient plus. Cela s’entend, de la Bretagne à l’Alsace, cela se voit dans le Sud. L’heure est venue de passer à autre chose.

 

 

François Hollande avait tout devant lui pour réussir mais il n’a su transformer l’essai. A fuir constamment les problèmes pour essayer de contenter tout le monde et au final ne rassurer personne, ne sera jamais une stratégie payante. Les français ontr besoin d’un Président courageux ; pas de quelqu’un qui se défile dès lors qu’il a à choisir la couleur de la cravate qu’il devrait porter le jour même…

 

 

 

Je ne suis pas le genre à tenir des propos alarmistes, mais on sent la colère monter un peu partout. Tôt ou tard la marmite va exploser… Installons tant qu’il est encore temps la soupape qui permettrait de désamorcer cette tension. Une fois les français dans la rue, il ne sera plus possible de les contenir… Et je pense que si l’occasion se présente, hors revendications communautaires, idéologiques, homophobes, racistes ou que sais-je, je me joindrai tout naturellement à eux, jusqu’à ce que l’Elysée comprennent que les français ne sont plus des jouets que l’on instrumentalise pour parvenir à ses fins.

 

 

La fuite en avant ne doit en aucun cas devenir une stratégie politique.

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0