Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle belle manœuvre de diversion engagée hier par le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, qui en fin de week-end demandait à l’UMP de clarifier sa position sur le FN… C’est que ce brave Monsieur a le sens de l’humour !

 

 

Il n’aura bien évidemment échappé à personne que cette énième sortie toute aussi vide et sans intérêt que les précédentes, n’a pour but que celui de chercher à rassembler la gauche, à l’heure où l’actuelle majorité est divisée comme jamais, tout en faisant mécaniquement, encore une fois, grimper un peu plus le Front National dans les sondages !

 

 

Que les choses soient claires de suite ; pour moi, PS ou FN, c’est exactement la même chose. Je ne fais absolument aucune différence.

 

 

Je l’explique en premier lieu par le fait que, pour moi, l’idéologie défendue par l’un est aussi utopiste et hypocrite que celle défendue par l’autre. Plus simplement : pour moi, le FN n’est qu’un satelitte du PS !

 

 

J’attends pour ma part une réaction du Premier Ministre qui viendrait m’expliquer pourquoi le FN n’est susceptible de remporter des municipalités que lorsque la gauche est au pouvoir. Voilà maintenant plus de 30 ans que l’un fait le jeu de l’autre dans un but commun ; celui d’affaiblir la droite. Je ne suis pas dupe et les électeurs de droite non plus.

Dans son livre « Rose mafia », Gérard Dalongeville explique comment le PS a « créé » le FN à Hénin Beaumont ; manœuvre qui aujourd’hui plus que jamais risque de se retourner contre lui !

 

 

A force de stigmatisation et de diabolisation du FN, le PS et toute la gauche ont réussi à placer le FN au centre de l’échiquier politique.

 

PS-FN.jpg 

 

Auparavant dans une législative partielle, lors d’un second tour opposant la droite et l’extrême droite, le candidat du PS appelait au front républicain. Aujourd’hui c’est terminé ! Pire ! Pas moins de 40% des électeurs du PS au premier tour se tournent vers le candidat du FN au second !

 

 

Il y a le cas Marseille aussi ; une ville de droite.

Manuel Valls a beau clamer qu’il a fait baisser la délinquance mais cela ne diminue en rien la fréquence des règlements de comptes ! Les marseillais ont visiblement compris que les discours du Ministre ne valaient pas un clou. Aujourd’hui le FN est la seconde force politique de la ville, juste derrière la droite et devant le PS. Rappelons également que la fédération PS locale a été placée sous tutelle. Si même ses élus locaux ne sont plus dignes de confiance…

 

 

Il y a aussi Harlem Désir qui « grâce » à ses communiqués du parfait petit gauchiste hystérique de base n’arrête pas de mettre en lumière l’extrême droite ! Pareil pour Mélenchon pendant la dernière campagne présidentielle !

 

 

Il y a aussi le chômage, les hausses d’impôts, l’incitation à la récidive de la loi Taubira, l’écart entre les discours des moralisateurs et leurs actes et j’en passe ; qui doit réellement clarifier sa position vis à vis du FN ?

 

 

Puis une petite dernière…

Avant de chercher à donner des leçons aux autres sur des problèmes qui n’existent pas, que Jean-Marc Ayrault s’occupe déjà de nous expliquer pourquoi ça ne le gêne pas de s’allier avec les descendants et les nostalgiques de Ceausescu, des Khmers Rouges et autres adorateurs de Chavez et de la Corée du Nord !

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :