Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guérini, Kucheida et tous les autres peuvent se réjouir : un petit nouveau vient de gonfler la liste déjà bien longue des socialistes mis en examen !

Ils sont finalement nombreux à avoir fréquenté, conversé ou tout simplement posé sur la photo aux côtés de François Hollande ou de Martine Aubry et à se retrouver aujourd’hui embourbés dans des scandales et mises en examens diverses !

 

 

La politique ne serait-elle donc pas binaire avec d’un côté les gentils et les tolérants, c’est-à-dire la gauche et de l’autre les méchants obscurantistes, c’est-à-dire la droite ?

Mince alors… On m’aurait menti ?

 

 

C’est en surfant tranquillement sur le net hier midi que j’ai découvert que le Sénateur-Maire PS de Clamart dans le 92, Philippe Kaltenbach, a été mis en examen le 1er août dernier.

Etrangement, encore une fois, la presse nationale est restée bien muette sur le sujet… Imaginez seulement la bronca que cela aurait déclenché si l’élu en question avait été de droite…

 

Martine-Aubry-Philippe-Kaltenbach.jpg

 

Sinon pour la faire très brève, Philippe Kaltenbach a été mis en examen au motif de « corruption passive par personne détentrice de l’autorité publique ». Cela fait référence à l’affaire de ces vidéos qui circulaient sur le net et dont je vous parlais déjà ici fin janvier 2012. D’après Le Parisien, le Sénateur-Maire PS de Clamart est suspecté d’avoir attribué des logements sociaux dans sa commune en échange de pots-de-vin. Ca n’est pas la première fois que ce genre de rumeur émane d’une ville aux mains de la gauche.

 

 

J’attends bien évidemment et bien impatiemment l’annonce de sa démission du PS mais également de ses fonctions de Maire et de Sénateur. Vous savez comme moi que n’importe quel responsable socialiste en aurait exigé exactement de même si l’individu concerné par la mise en examen avait été de droite !

C’est le moment idéal pour joindre la parole aux actes et faire preuve de cohérence !

Donner de leçons de morale et jouer les objecteurs de conscience est une chose ; s’appliquer à soi-même ses bons principes en est une autre !

 

 

L’indignation ne doit pas être sélective et à géométrie variable en fonction du sens du vent !

 

 

A défaut, j’attends qu’Harlem Désir le congédie du PS et que François Rebsamen, Chef du Groupe PS au Sénat, lui demande de quitter le groupe tant que cette affaire ne sera pas élucidée et que l’innocence de Philippe Kaltenbach ne sera pas définitivement prouvée !

 

http://philippekaltenbach.typepad.fr/.a/6a00d8341c91e353ef0153925c6434970b-800wi  

Cohérence, bon sens, honnêteté intellectuelle, morale… Appelez ça comme vous le voulez !

Le rappel à ces bons sentiments, auquel nous avaient habitué les donneurs de leçons de gauche, doivent s’appliquer à tout le monde, ou à personne ! Souvenez-vous que la majorité d’aujourd’hui c’est l’opposition d’hier qui ne laissait passer aucun écart de conduite…

A chacun son tour…

 

http://philippekaltenbach.typepad.fr/.a/6a00d8341c91e353ef0168eab4bd9c970c-piSource image: philippekaltenbach.com

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0