Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le résumé

A seulement 23 ans, Édouard Couret a tout pour réussir :

- Il est jeune, il est beau, il est sur le point de se marier et surtout,

- il est à l'aube d'une incroyable carrière politique.

 
Poussé par son père, ancien ministre conservateur frappé d'inéligibilité, Édouard deviendra, peut-être, le plus jeune député de l'Histoire.
Seul problème, depuis trois ans, Edouard vit dans le secret une histoire d'amour avec Georges, un homme qui ne supporte plus cette situation et qui va le mettre au pied du mur...

 

 

Les acteurs

- Arthur Molinier : je suis séduit...

- Sébastien Toustou : il est très bon et joue vraiment très bien

- Cyril Necker : je l'ai détesté mais ça c'est parce qu'il est très bon dans son rôle

- Chiara Capitani : une garce... Elle joue bien aussi sinon!

- Daniel Damartin : indiscutablement, de loin le plus drôle; j'adore!

 

 

Le théâtre

Théâtre Clavel

3 rue Clavel

75 019 Paris

Métro ligne 11 station Pyrénées

A 1 minute maximum à pied du métro.

La salle n'est pas excessivement grande mais où que vous soyez et peu importe l'heure à laquelle vous arrivez, vous êtes assuré d'avoir toujours une bonne vue sur la scène, sans un énorme pilier devant le visage.

N'arrivez pas trop tard non plus puisque si vous y allez à plusieurs il vous sera vite difficile d'avoir des places côtes à côtes.

 

 

Mon avis

La pièce est vraiment bien et je la recommande.

On pourrait croire qu'elle est ciblée mais en réalité, de par la réflexion à laquelle elle conduit le spectateur, on s'aperçoit au final qu'elle est tout public.

Le jeu des acteurs est vraiment bon et le scénario tient très bien la route.

Je l'ai trouvé assez bien écrite, sans tabous.

Elle aborde intelligemment la question de la politique mêlée au conservatisme et qui s'oppose à l'ignorance, l'intolérance et au droit à l'indifférence.

Pas de langue de bois, pas de tabous, mais pas de propos dérangeants. Ou en tous cas rien de neuf par rapport à tout ce que l'on a pu entendre jusqu'à aujourd'hui de la part de nos politiques sur le sujet.

 

Que l'on soit de gauche ou de droite, cette pièce est accessible à toutes les sensibilités politiques. Elle ne cherche pas à dire qui a raison et qui a tort; en admettant que l'un ait raison et pas l'autre.

Elle met simplement le doigt sur la complexité des rapports entre deux hommes qui s'aiment et dont l'un souhaite vivre son amour au grand jour et l'autre souhaite le cacher pour préserver sa carrière.

 

Je n'ai pas vu le temps passé et ne me suis pas ennuyé un seul instant. (pas de langue de bois promis)

 

 

Mes reproches

Je ne partage pas cette vision binaire des choses qui tend à nous faire croire que l'homme politique de droite est homophobe et que celui de gauche est gay friendly. C'est d'ailleurs je pense pour rattraper ça qu'il est fait allusion dans la pièce à un moment donné des propos rapportés d'un élu de gauche se plaignant de devoir subir ce discours pro-LGBT provenant des diktats de son parti alors qu'en réalité ces belles paroles n'étaient pas appliquées en interne.

 

 

Des extraits des débats ayant eut lieu lors de l'adoption du PACS sont diffusés. Ce qui est dérangeant ce n'est pas le fait que ces extraits sonores soient diffusés; c'est le degré d'ignorance et la violence des propos qui choquent et qui n'honorent pas ceux qui les ont tenu.

 

Je trouve que l'affiche n'est pas terrible... Mais ça n'engage que moi!

 

 

Le truc douteux 

La seule phrase "Il est allé se marier en Hollande"...

Un nom de pays qui me semble bien proche du nom d'un actuel candidat à l'élection présidentille et qui fait miroiter l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe.

 

 

En-ballotage-theatre-clavel-paris-avis-critiques.jpg  

 

 

 

Tag(s) : #Médias - Culture

Partager cet article

Repost 0