Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il semblerait que les remèdes providentiels vendus comme solution miracle pour lutter contre le chômage, ne produisent pas les effets escomptés. Est-ce réellement une surprise ?

 

 

Ici même sur ce blog il y a pile un an je vous mettais déjà en garde contre cette vaste supercherie qu’étaient à mes yeux les emplois d’avenir. Aujourd’hui les chiffres viennent me donner raison et la récente communication du Gouvernement sur les chiffres du chômage publiés mardi dernier me laissent doublement penser que j’ai doublement raison.

 

 

D’après le magazine Capital, les emplois d’avenir destinés à un public jeune ne séduisent pas les employeurs.

 

 

Officiellement lancés en novembre dernier, il n’aura été signé fin mai 2013 que 22 489 contrats.

Au 20 août dernier, le Gouvernement en annonçait 50 000 pour un objectif à priori difficilement tenable de 100 000 contrats signés d’ici la fin de l’année.

De l’aveu de l’INSEE, qui contrairement au Gouvernement est rarement à côté de la plaque lorsqu’il s’agit de parler chiffres, il n’en sera signé que 79 000 au grand maximum d’ici la fin 2013… Soit 20% de moins que ce qu’on vous promet, alors qu’on vous fait croire qu’ils sont censés faire s’inverser la courbe du chômage !

 

 

Malgré les multiples matraquages des autorités locales chargées de vendre ce projet, rien n’y fait, il n’attire pas… Il faut dire que les « emplois d’avenir » de 2013 font penser aux « emplois jeunes » de Lionel Jospin de la fin des années 1990… Une ancienne formule qui a fait ses preuves et qui a laissé bien peu de nostalgiques de cette époque.

 

Emploi avenir payé SMIC CDD michel sapin PS

 

L'emploi d'avenir pourrait être une bonne solution s'il permettait au jeune qui en a bénéficié d’en sortir avec à la clef avec une formation qualifiante… Ca n’est pas prévu. Comment pouvez-vous qualifier un tel dispositif « emploi d’avenir » alors que son principe même ne vous en garantie aucun ?

Puis très sérieusement… Où est l’avenir quand on signe un CDD non renouvelable payé au SMIC ?

 

 

J’avais lu, je ne sais plus trop où, ce témoignage d’une personne qui en son temps avait bénéficié d’un emploi jeunes. Il reconnaissait que le dispositif ne lui avait pas permis de trouver un CDI plus rapidement que n'importe quel autre jeune qui ne serait pas passé par ce type de contrats. Et c’est sans compter que le terme « emploi jeune » était particulièrement mal perçue par les professionnel de l’aide à la recherche d'emploi; peut-être parce qu'ils jouissaient d'une bien mauvaise réputation...

 

 

Et si on laissait définitivement de côté ces vieilles recettes du passé qui ont signé l’échec de l’insertion professionnelle de toute une génération ? Ca serait à mon sens un moyen efficace de rendre service à notre jeunesse et de l’aider à s’en sortir !

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0