Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante […]. »

 

 

Raté.

Suite à la révélation par le quotidien Le Monde des écoutes dont ont fait ou font encore l’objet l’ancien Président de la république Nicolas Sarkozy et son avocat, l’Union syndicale des Magistrats a demandé hier au Président de la République de rappeler le principe de séparation des pouvoirs.

 

 

La séparation des pouvoirs, c’est quoi ?

 

 

Montesquieu écrivait à ce sujet en 1748 un traité de théorie politique intitulé « De l’esprit des lois », dans lequel il affirmait : « C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser […] Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. »

 

 

D’où la séparation des pouvoirs : le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire. Séparation censée être garantie par le Chef de l’Etat. Or, si aujourd’hui des syndicats de magistrats appellent le Président de la République à rappeler ce principe, c’est qu’ils estiment que celui-ci n’a pas été respecté.

 

 

Bien évidemment lorsque je parle de syndicats de magistrats, je ne fais pas référence à ceux qui ont érigé le fameux « Mur des cons » où ils ont brocardé les têtes de quelques personnalités politiques dont on se demandait si elles n’étaient pas des « personnes à abattre ».

 

Hollande-taubira-Valls.jpg

 

Je suis également surpris que le Ministre de l’Intérieur ainsi que la Garde des Seaux puissent affirmer sans gêne aucune ne pas être au courant que de tels écoutes aient été pratiqués. Il ne s’agit pas d’une affaire de surveillance d’un petit dealer de quartier ou d’un proxénète, mais bel et bien de celle d’un ancien Président de la République et d’un Magistrat assermenté.

 

 

Il est assez curieux d’apprendre qu’à l’heure où une info met une fraction de seconde pour faire des milliers de fois le tour de la Planète, quelques Ministres français en sont encore à devoir lire la presse pour être informés de ce qu’il se passe dans leurs services, comment les choses fonctionnent et surtout, qui est concerné.

 

 

Certes… La Justice est indépendante…

Mais si ceux qui l’exercent, c’est-à-dire les Magistrats, s’indignent de l’existence de ces écoutes et en appellent au Chef de l’Etat garant de la préservation du principe de séparation des pouvoirs, c’est que cette indépendance n’a peut-être pas été pleinement respectée…

 

 

Un peu comme au temps de la STASI où le pouvoir autoritaire décidait tout seul de ce qu’il avait le droit de faire, sans jamais se soucier un seul instant du respect du droit et des règles qu’il avait pourtant édicté.

 

 

 

Source image: LeMonde.fr

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0