Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean-Marc Ayrault le vendredi 7 mars 2013, alors qu’un journaliste le questionne au sujet des écoutes téléphoniques dont a fait l’objet Nicolas Sarkozy :

- Ah non, je n'ai pas à être au courant, je ne vois pas comment je pourrais être au courant, il s'agit du travail de la Justice, et la Justice travaille en toute indépendance. Et je ne vois pas pourquoi l'exécutif aurait à connaître des enquêtes. Laissons les juges travailler, et la police judiciaire travailler (...).

 

 

Christiane Taubira invitée sur TF1 dans l’édition du JT de 20h00, le lundi 10 mars 2014.

Le journaliste :

- Quand avez-vous appris que Nicolas Sarkozy était sur écoute ? L’avez-vous appris comme nous en lisant le journal à 13h00 ou avant ? (édition du Monde parue le vendredi 7 mars)

La garde des Seaux :

- Je n’avais pas l’information avant.

 

 

Jean-Marc Ayrault invité mardi 11 mars au 20hs00 de France 2 à qui David Pujadas demande s’il avait connaissance de ces écoutes :

- Ils ont saisi le parquet, le procureur de la République qui a ouvert une information judiciaire, qui en a averti son procureur général et comme c’est la loi, comme c’est la procédure, qui a été prévue par une circulaire de décembre 2014, la Garde de Seaux a reçu effectivement une information et que j’ai eu moi-même ensuite qu’il y avait une nouvelle information judiciaire qui avait été ouverte sur des faits extrêmement graves. C’est à cette occasion qu’on l’a appris. [concernant les écoutes dont a fait l’objet Nicolas Sarkozy]

 

 

L’information judiciaire à laquelle fait allusion Jean-Marc Ayrault est celle qui a été ouverte il y a deux semaines, le 26 février dernier. Pourquoi déclarer dans ce cas une semaine plus tard qu’il n’était pas au courant de l’existence de ces écoutes puisque qu’il a reconnu mardi soir que finalement il l’était ?

 

 

Christiane Taubira affirme avoir appris l’existence de ces écoutes le 7 mars grâce au quotidien Le Monde. Pourtant Jean-Marc Ayrault confirme qu’elle en a été informée dès la fin février… Comment peut-elle prétendre ne pas avoir menti alors que les tous les éléments prouvent l’exact inverse ?

 

Pas de chance pour elle, il semblerait que les documents qu'elle ait brandi hier devant les caméras en cherchant à se faire passer pour quelqu'un d'honnête, infirment totalement ses propos... Oups!

 

Menteur-Hollande-Taubira-Valls-Ayrault-ecoutes-sarkozy.jpg

 

Il y a aussi Manuel Valls… Qui lui aussi affirme n’avoir été mis au courant de l’existence de ces écoutes que le 7 mars dernier, grâce à la presse. Donc un Ministre de l’Intérieur dont les services placent sur écoute trois ex-Ministres de l’Intérieur, dont un ancien Président de la République parmi eux, ne prend connaissance de l’existence de ces écoutes que le jour où ils sont révélés par la presse ?

 

 

Je comprends mieux après ça pourquoi Jean-Marc Ayrault refuse que soit ouverte une enquête Parlementaire sur le sujet… Des fois que cette enquête nous révèlerait que la théorie du cabinet noire à l’Elysée n’est pas qu’un mythe…

 

 

Et que dire du fait qu’il ait jugé bon de ne pas informer l’actuel Chef de l’Etat des écoutes dont a fait l’objet Nicolas Sarkozy. En socialie on ne juge pas nécessaire d’informer l’actuel Président de la République que son prédécesseur et pour l’heure principal concurrent, est placé sur écoute et que ces écoutes seraient susceptibles de révéler des éléments qui pourraient le disqualifier pour la course à la prochaine présidentielle…

 

 

Je ne sais pas qui ces membres du Gouvernement essaient de couvrir et pourquoi mais ce qui est certain, c’est qu’ils le font très mal ! Les différentes stratégies de défense des uns et des autres me rappellent curieusement cette Une de VSD:

 

Hollande-l-homme-qui-ne-savait-jamais-rien-Une-VSD.jpg

 

 

 

Source image: VSD.fr

Source illustration: Jack Chevalier

Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0