Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je sais bien que l’on dit que « Quand on aime on ne compte pas » et qu’à gauche comme ils sont amoureux de l’argent des autres ils n’ont jamais aucune limite lorsqu’il s’agit de le jeter par les fenêtres, mais quand même !

 

 

En annonçant hier, et je dois dire avec raison, reculer sur la question de l’Ecotaxe, Jean-Marc Ayrault a involontairement mis en lumière les modalités de financement du dispositif de mise en place des portiques permettant l’application de l’écotaxe.

Il s’agit d’un partenariat public-privé pour lequel l’Etat s’était engagé à verser, dans l’hypothèse où le projet ne serait pas appliqué, les 800 millions d’euros qui concernent le coût d’investissement pour la mise en place de ces portiques.

 

 

Je vois déjà venir les argumentaires… Comme d’habitude, la gauche va chercher à se défausser. Ils diront que ce ne sont pas eux qui ont inventé cette écotaxe et qu’il ne s’agit, encore une fois, que d’un héritage de la droite et patati et patata… Pas faux ; sauf que ça n’est pas le projet en lui-même qui est mauvais mais le timing de sa mise en place !

 

 

Je m’explique.

 

 

A l’époque où la droite a lancé le projet de l’écotaxe elle s’est faite incendier par les écolos qui lui ont reproché l’insuffisance du dispositif. En « On », les socialistes y étaient opposé alors qu’en « Off » ils allaient quémander les royalties auprès des Ministres de droite.

 

 

Aujourd’hui ce dispositif demeure intéressant, sauf que ça n’est pas le moment de le mettre en place. Depuis l’élection de François Hollande, les français sont matraqués fiscalement, voient leurs impôts augmenter, les taxes augmenter, les prélèvements obligatoires augmenter, leur salaire net diminuer et le coût de la vie dangereusement grimper.

 

 

L’écotaxe appliquée aujourd’hui, maintenant, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. L’erreur de la majorité elle est là : dans le timing.

 

 

Alors à quelques mois des municipales, on bat en retraite profitant au passage pour mettre en place une nouvelle manœuvre clientéliste, qui directement concerne bon nombre de régions de gauche. Mais ne vous voilez pas la face ; l’écotaxe va revenir. Pour l’heure, elle est juste mise entre parenthèses le temps des municipales et des Européennes, avant probablement de revenir sur le devant de la scène dès l’été prochain. Au diable les écologistes ! S’ils ne sont pas contents, ils peuvent toujours monter leurs propres listes aux prochaines élections… Ce qu’ils ne se risqueront pas à faire !

 

 

Bref…

 

 

En suspendant le projet d’Ecotaxe la majorité a cherché à contenter tout le monde et en réalité elle n’a contenté personne puisque les français ne sont pas dupes ; si la taxe n’est pas appliquée aujourd’hui, elle le sera très certainement demain. En attendant, il fallait essayer de désamorcer le conflit coûte que coûte ; la France étant à l’aube d’une véritable rébellion du peuple contre ses dirigeants. Patience ; je suis convaincu que l’heure finira par arriver.

 

Ecotaxe.jpgSource image: abcmoteur

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0