Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les dérapages des membres du PS se suivent les uns aux autres, avec cette particularité qu’ils ne choquent visiblement personne. La presse de son côté se charge de se faire l’écho de ces propos mais se garde bien de les monter en épingle pour en faire un scandale, comme elle sait pourtant parfois très bien le faire…

 

 

Je me souviens de cette époque où Nicolas Sarkozy avait osé reprendre une expression populaire où il évoquait notamment le « kärcher », qui avait fait bondir toutes les saintes-nitouches bien-pensantes qui ont passé des semaines à pousser des cris d’orfraies, au point d’en devenir elles-mêmes leurs propres caricatures…

La surenchère démago n’est jamais de trop, surtout quand on veut essayer d’occuper le terrain mais qu’on manque cruellement d’imagination sur celui des idées ! Au PS ils s’en sont fait une spécialité du temps où ils étaient dans l’opposition…

 

 

 

Harlem Désir a récemment pris la parole, j’ignore dans quel contexte et pour tous vous dire je m’en fiche, pour vociférer des propos particulièrement haineux à l’égard de l’ancien Chef de l’Etat, révélateurs à mon sens de l’état d’esprit dans lequel se trouve un bon nombre de personnalités politiques du PS. Ces gens ne semblent pas guidés par leurs convictions mais plutôt par leur haine et la frustration d’être représentés par des individus actuellement en situation d’échec le plus total et à l'efficacité bien moindre que celle du précédent gouvernement. Je cite :

« Il a fallu désarkoyser à certains égards le pays, arrêter une hémorragie industrielle, de comptes publics, d’école »

 

 

Je peux comprendre qu’Harlem Désir puisse être excédé par ce légitime et récurrent « Hollande Bashing » mais jusque preuve du contraire, ça ne le gênait pas ces 10 dernières années que lui et ses camarades procèdent exactement de la même manière, avec des arguments néanmoins bien plus violents, contre un seul homme…

 

 

 

Si au lieu de détourner l’attention des français qui l’interrogent sur le rejet que suscite la politique du Chef de l’Etat, pourquoi ne prendrait-il pas plutôt le temps de regarder la situation de manière objective et d’arrêter d’asséner que lui et François Hollande sont des faiseurs de miracles et que sans eux le monde courre à sa ruine ?...

L’absence de résultat est plus qu’évident, comme je l’évoquais ici ces derniers jours et je ne vois pas au nom de quoi la presse, les opposants, les militants et tous ceux qui ont envie de dire quelques choses n’auraient pas le droit de le faire !

 

 

 

En d’autres circonstances des raisonnements comme le sien ont poussé des hommes à commettre bien des atrocités. Loin de moi l’intention de chercher le Point Godwin contrairement à ce que quelques imbéciles se sont permis de dire lorsque j’ai fait part lundi dernier de ma réaction indignée sur les réseaux sociaux.

Lorsque je dis ça, je pense en premier lieu aux horreurs qui ont eu lieu en Europe et ailleurs dans le Monde durant les années 1990. Je pense que l’histoire regorge d’antécédents particulièrement graves qui devraient apprendre au petits politiques tels que lui, à modérer leurs propos.

Tenir des discours qui incitent à la haine en ces temps difficiles c’est aussi irresponsable que de jeter en plein été un mégot de cigarette dans une étendue de broussailles sèches exposées aux vents…

 

 

 

Je sais et je comprends bien que la présence d’Harlem Désir à la tête du PS puisse poser problème. C’est tout à fait normal. A-t-il forcément besoin pour autant de recourir à de vieilles stratégies haineuses passéistes et quelques parts révélatrices de son absence d’ambition pour le parti qu’il dirige ?

 

 

La lâcheté et la facilité c’est l’apanage des faibles. Veut-il que nous pensions qu’il est l’un d’entre eux ? D’accord !

Quand on est premier Secrétaire du parti majoritaire, on se doit pourtant théoriquement d’être au-dessus de ça… Lui n’y arrive pas. Inévitablement, ça me pousse à me demander qui aujourd’hui tire réellement les ficelles du PS puisque lui m’en semble définitivement bien incapable, parce qu’absolument pas à la hauteur…

 

Harlem-desir-desarkoyser-le-pays-la-france-PS-derapage.jpg 

Source image: LePoint.fr

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0