Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Environ 2,3 millions de téléspectateurs ont assisté jeudi soir, sur France 2, à une mise en lumière récurrente et plus qu’inquiétante du Front National, lors d’une émission pourtant consacrée au Président d’un parti de droite.

 

 

 

Le principe de cette émission est pourtant très simple : on pose des questions à un invité sur des sujets qui font débat et en second temps, on diffuse quasiment en instantané les réactions des téléspectateurs via les réseaux sociaux. J’ignore si la personne chargée de relever les tweets et de les diffuser à l’antenne est journaliste ou non, mais s’il est une chose dont on peut difficilement douter, c’est que si elle a eu une carte de presse, c’est très certainement auprès, ou grâce, au Parti Socialiste !

 

 

Les tweets faisant allusion au Front National étaient quasi récurrents pendant presque toute l’émission, alors que Copé ne faisait que répondre aux questions posées. Quand je dis ça, je parle des questions sur les Roms, l'immigration, le chômage, l'insécurité, etc… Sachez par ailleurs que je ne suis pas, et de très très loin, un copéiste.

 

 

Est ensuite arrivée l’heure de cette alsacienne, Isabelle Maurer, qui aura véritablement créé le buzz dans cette émission. J’ai apprécié son courage, sa détermination et sa force ; l’entendre a provoqué chez moi un sentiment d’euphorie. Normal ; je suis alsacien et particulièrement chauvin, solidaire, etc… J’ai manifesté cet enthousiasme via les réseaux sociaux, comme vous pouvez le remarquer sur l’image ci-dessous.

 

 

 

Le discours qu’a tenu cette femme je l’ai pourtant déjà entendu à de nombreuses reprises. Jamais de la part de membres d’extrême gauche puisqu’en Alsace les rouges sont marginaux, mais de membres et d’électeurs du FN.

Réécoutez là, et vous verrez que Marine Le Pen développe pratiquement les mêmes argumentaires.

Renvoyer la gauche et la droite dos à dos, attitude populiste, le côté « j'incarne la France profonde »… Autant de signes qui ne trompent pas ! Je n’ai néanmoins pas vu en cette femme une mélenchoniste, ni même une représentante envoyée pour porter la parole d'un quelconque parti politique. 

Ce sont les tripes qui ont parlé et ses propos elle les a formulé comme une alsacienne.

Pour vous ça ne veut rien dire, mais pour moi qui suis du même terroir que cette femme, ça explique tout.

 

Tweet-DPDA-Pierre-Parrillo.jpg 

Est ensuite venu le temps de la Ministre de la Langue de Bois, Najat Vallaud-Belkacem.

Elle se lance très vite dans une diatribe dont on se demande un jour si on en verra la fin, centrant, elle aussi, son argumentaire autour du Front National. La stratégie du Gouvernement est désormais claire : il veut essayer de faire croire aux français que c’est la droite qui est à l’origine de l’explosion de l’extrême droite en France. Il est certain que pour elle avouer que la gauche est responsable de l’actuelle montée de l’extrême droite en France, c’est accepter de reconnaitre que la politique que mène la majorité à laquelle elle appartient est un échec… Et ça jamais un membre du Gouvernement n’aura le courage de l'admettre; même si c'est pourtant d'une évidence indiscutable !

 

 

 

Je regrette, moi qui suis un fidèle de France 2, que le seul de mes commentaires qui ait été repris soit celui où je me suis réjoui du courage de cette alsacienne qui ne s’est pas laisser démonter face à un politique et encore moins face aux caméras.


Je regrette que personne à France TV info n’ait eu le courage de dire que cette femme est originaire de Mulhouse, ville de Jean-Marie Bockel, homme de gauche dans un ex Gouvernement de droite. Mulhouse étant la seule ville d’Alsace où je me refuserai à jamais d’aller vivre ! Faites-y un tour et vous le comprendrez de vous-même !

 

 

 

L’émission consacrée à Copé aurait été un bon moyen de faire le point sur l’état actuel de la droite française et de connaitre également ses propositions, mais non, le service public a préféré laisser les choses aller dans le même sens que le Gouvernement, à savoir de placer le Front National au centre de tout débat politique…

 

 

Après ça que l’on ne s’étonne plus de rien…

 

 

 

Tag(s) : #Citations et reprises médias

Partager cet article

Repost 0