Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Formidable démonstration d’hypocrisie de notre magnifique gauche gouvernementale, prise encore une fois en flagrant délit, soit d’amateurisme, soit de démagogie !

 

 

Fin 2007, début 2008, la crise affecte une première fois la France.

Des mesures de soutien au pouvoir d’achat doivent être prises d’urgence ; ce que fait le Gouvernement de François Fillon en proposant dès le mois de décembre 2007 en Conseil des Ministres de faire voter un texte permettant entre autre aux salariés français de débloquer leur épargne salariale.

 

 

Le texte fait son cheminement habituel, en passant d’abord par l’Assemblée Nationale, où il est voté à l’unanimité par le Nouveau Centre et l’UMP, mais rejeté par l’intégralité des Députés de gauche, tous partis confondus, avant d’être présenté au Sénat et d’y rencontrer les mêmes conditions de vote qu’au Palais Bourbon.

 

 

A l’époque, la gauche, dont l’intégralité du PS auquel appartenait le petit Député François Hollande, dont il était d’ailleurs encore Premier Secrétaire, dénonçait « une supercherie ».

En l’espace de 5 ans, le discours a bien changé…

Ce qui était inacceptable et s’apparentait à une supercherie il y a quelques années est devenu aujourd’hui une solution parfaitement adéquate à un problème bien précis pour un gouvernement complètement à la ramasse !

 

Deblocage-epargne-salariale-Francois-Hollande-2008.jpg

Fichtre ; que d’hypocrisie !

Pourtant il faut le dire : ce déblocage de l’épargne salariale n’a jamais été une bonne idée et n’a jamais véritablement trouvé son public.

En 2004 déjà une grande partie de ces fonds débloqués par les salariés français ont été placés sur d’autres comptes épargne, sans avoir été au préalable réinjectés dans l’économie. La même en 2008… Le PS, mené par François Hollande, leader de l’opposition décousue et à Terre, vote contre cette mesure en dénonçant une supercherie et fait pourtant exactement la même chose 5 ans plus tard malgré le mauvais bilan du dispositif

 

 

Certains bruits de couloir laissent entendre que ce type de mesures sont souvent adoptées à l’aube d’une hausse généralisée de la TVA. Hasard du calendrier, les impôts ne devraient plus augmenter cette année mais la TVA devrait augmenter dès le 1er janvier 2014. Là aussi le PS était opposé à la TVA Sarkozy qu’il a supprimé très rapidement… Pour finalement la remplacer par la TVA Hollande…

 

 

Bref…

Défaire pour refaire exactement pareil, dénoncer parce qu’il faut dénoncer pour finalement faire pareil et encore bien d’autres choses… Voilà ce que les français ont choisi en mai 2012 : des empêcheurs de tourner en rond passés grands spécialistes du reniement avec un talent inégalable en brassage de vent !

 

Source image: BFMTV

Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0