Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Est-ce la chaleur estivale et le peu d’intérêt des français pour la politique en période de vacances qui pousse le Ministre de l’Economie vers les sommets de la démagogie ?

Invité hier matin aux Micros de la radio RTL, Pierre Moscovici a déclaré, je cite :

« 2014 devrait être la première année de croissance véritable depuis 3 ans parce qu’en vérité sur le quinquennat précédent, pardon d’y revenir, la croissance de la France a été nulle, 0% ! (…) Notre objectif, c'est 0,8% puis ensuite repasser nettement au-dessus de 1%, 1,5%, pourquoi pas 2% en 2015 et 2016. »

 

 

Bon…

Reprenons depuis le début puisqu’il y en a visiblement au moins un qui est à côté de ses pompes… Reste ensuite à savoir pourquoi…

 

 

La croissance qu’est-ce que c’est ?

D’après le Larousse :

Augmentation sur une longue période de la production et des dimensions caractéristiques de l'économie d'un pays, se traduisant par un accroissement des revenus distribuables. (L'indicateur le plus couramment utilisé pour mesurer la croissance est le produit intérieur brut [P.I.B.], ou le produit national brut [P.N.B.], calculé en prix constants pour éliminer les effets de l'inflation.)

 

Pierre-Moscovici-RTL.jpg

Quelle a été la croissance de la France durant le quinquennat précédent :

Croissance du PIB réel, source OCDE et Banque Mondiale :

* 2007 : + 2,3 %

* 2008 : -0,1 %

* 2009 : - 3,1 %

* 2010 : + 1,7 %

* 2011 : + 2,0 %

* 2012 : 0,00 %

La croissance moyenne, sur la période allant de 2007 à 2011, soit sur les 5 années durant lesquelles le bilan économique de la France était imputable à Nicolas Sarkozy, la croissance aura été de + 0,58 %. Qu’on le veuille ou non, 0,58% ça n’est ni nulle, ni 0. Pierre Moscovici ment !

 

 

 

Faut-il croire les prévisions de croissance de Pierre Moscovici ?

Surtout pas…

Pas une seule fois depuis qu’il est en poste à Bercy il n’a vu juste ; pourquoi ça changerait ?

Je vous rappelle que l’actuelle majorité tablait sur une croissance de + 0,5% en 2012. Raté… Elle aura été de 0% !

Je vous rappelle que l’actuelle majorité avait initialement planifié, pour l'année 2013, une croissance à 1,7% avant d'abaisser sa prévision à 1,2, puis 0,8 et maintenant à 0,1%... Sachant que la France est entrée en récession, il n’est pas improbable que nous ayons une croissance négative d’ici la fin de l’année !

 

 

 

Prévoir pour l’année 2014 une croissance de 0,8 à 1,5% est un objectif irréalisable en l’état. Sans une inversion de la courbe du chômage, sans réforme structurelle et sans une relance de l’économie par la baisse du coût du travail, c’est mathématiquement et logiquement impossible d’atteindre ces objectifs. Ça n’est pas moi qui le dit, mais le FMI ou encore Bruxelles…

 

 

Chercher à nous endormir pour essayer, autant que faire se peut, de reculer cet inéluctable instant où il va falloir entreprendre de profondes coupes budgétaires, ne fonctionnera pas éternellement.

En réalité, tout laisse à penser que l’excès d’optimisme de Pierre Moscovici ne lui sert qu’à gagner du temps, pensant probablement que l’économie française sortira toute seule, comme par magie, de sa léthargie, avant que nous soyons contraints, notamment par Bruxelles, de prendre des mesures drastiques qui déplairont fortement au socle électoral de la gauche…

 

Source image: tempsreel.nouvelobs.com

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0