Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gros coup dur et véritable revers pour le Gouvernement de coalition PS-EELV, qui s’est vu sévèrement recadrer vendredi dernier par Bruxelles. Nous attendions depuis quelques jours l’avis de la Commission Européenne sur un certain nombre de données économiques qui concerneraient la France pour les années 2013 et 2014 et autant vous dire que nous n’avons pas été déçus !

 

 

 

Croissance

Annoncée il y a un an dans le projet présidentiel de François Hollande à 1,7% pour 2013 et à 2% pour 2014, voilà que ces prévisions ont depuis été très largement revues à la baisse par le Gouvernement du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault. A l’automne dernier il n’était plus que question d’un taux de croissance à 0,8%, soit la moitié de ce qui nous avait été promis 6 mois auparavant. Vendredi dernier, Bruxelles a avancé la très crédible hypothèse d’une croissance en France à 0,1% en 2013, suivie d’une éventuelle accélération à 1,2% en 2014.

Dans les deux cas, sur 24 mois, nous sommes très largement en dessous des prévisions avancées par François Hollande il n’y a même pas un an. La croissance était initialement prévue dans son projet à 0,5% pour l’année 2012 alors que nous savons aujourd’hui qu’elle a été nulle pour l’année passée. Si les prévisions de croissance avancées par Bruxelles s’avèrent exactes, cela fera la seconde année consécutive que le gouvernement boucle son budget dépensier sur la base de prévisions de croissance totalement fantaisistes.

 

 

 

Déficit public

Là aussi, véritable catastrophe !

Le Gouvernement a fait des pieds et des mains à l’automne dernier pour nous faire croire que ses hausses d’impôts étaient dues à sa volonté de maintenir un déficit public pour l’année 2013 à 3%.

Aujourd’hui, nous savons que celui-ci sera probablement de 3,7% pour 2013 et 3,9% pour 2014 à politique inchangée !

Nicolas Sarkozy avait réussi à redresser la barre dès la fin 2009 après l’arrivée foudroyante de la crise en 2008 et malgré une dégradation conséquente de l’économie française et mondiale. François Hollande n’aura réussi en quelques mois qu’à détruire une partie des efforts ayant été engagés précédemment par la droite, ce qui aura pour conséquence d’allonger la période nécessaire à la rémission économique de la France !

Je rappelle que l’actuel Président de la République avançait dans son programme Présidentiel l’idée d’un déficit public à 4,5% en 2012, 3% en 2013 et 2,3 en 2014…

Nous attendons les chiffres officiels pour l’année dernière mais soyons raisonnables : ne nous voilons pas la face…

 

 

 

Chômage

Véritable débandade !

Depuis le 1er mai 2012, la France c’est 1068 chômeurs supplémentaires de catégorie A tous les jours et des dizaines de milliers d’emplois supprimés sur une année complète ! Le projet de loi résultant de l’accord intersyndical obtenu à l’arraché dans la souffrance, sur la flexibilité du travail, ne verra peut-être jamais le jour parti comme c’est…

Pendant la campagne Présidentielle, François Hollande nous avait promis qu’il inverserait la tendance de la courbe du chômage. Six mois après son élection il nous confiait dans son « Hollande Show » que ça n’était plus d’actualité pour l’année 2012 et que c'était prévu pour courant 2013, avant de repréciser lors de ses voeux adressés pour les français au Nouvel An, que nous devrons y arriver "coûte que coûte".

 

La Commission Européenne prévoit pour la France en 2013 un chômage à 10,7% qui passera à 11% en 2014.

L’inversion des courbes c’est décidément toujours pas pour maintenant…

 

 

 

 

Les plus que fourbes stratégies de défense du PS

Il m’en apparaît principalement deux qui reviennent de manière récurrente.

 

La faute à la droite !

Tout serait de la faute à la droite et à Nicolas Sarkozy.

Je tiens néanmoins à rappeler à toute la gauche que l’Elysée, l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions et les Départements sont soit totalement aux mains du PS, soit totalement aux mains de la gauche, ou alors majoritairement aux mains de la gauche depuis au moins 10 ans…
L’avenir est devant nous ; pas derrière…

Le Chef de l’Etat insuffle au gouvernement les grandes lignes directrices mais ce sont les collectivités locales qui sont chargées de leurs mises en application, après les votes des Parlementaires !

L’Etat ne peut définitivement pas tout et les bourbiers PSA, Florange et Petroplus dans lesquels sont empêtrés la gauche depuis plusieurs mois en sont une formidable illustration.

Puis soyons réaliste…

Quand on a bâti des années durant toutes ses campagnes sur la seule thématique d’un anti-Sarkozisme primaire, on ne peut décemment pas dire 8 à 10 mois plus tard que l’ancien Président de la République avait fait de très bonne chose ! C’est un détail mais il fait toute la différence…

 

 

La faute aux salauds de riches !

La seconde stratégie est celle que j’appelle la « politique de bouc émissaire ».

On sait que les choses vont mal mais on ne le dit pas pour ne pas affoler les français, des fois que des jours meilleurs arriveraient par le fruit de plus grand des hasards, comme ce fu le cas pour l’ex premier Ministre Lionel Jospin vers la fin des années 1990.

En attendant la providence, on meuble.

Cette semaine on attire l’attention des français sur une catégorie d’individus, la suivante sur une autre et ainsi de suite, avec comme point commun entre toutes, l’argent. Il est fréquemment question des « riches », des « patrons », du « CAC 40 », des banques, des actionnaires, du système financier et j’en passe !

Bref…


Ils ont la France entre leurs mains depuis 10 ans mais ça n’est jamais de leur faute ; soit ils ne l’ont pas compris, et c’est très grave, soit ils font semblant de ne pas comprendre et là c'est nul.

 

 

 

Des pistes de réflexion

Rétablissons le jour de carence supprimé pour les fonctionnaires et traitons à égalité de droit les salariés du public et du privé : 3 jours de carence pour tous ! Arrêtons d’augmenter les impôts, les taxes et les prélèvements obligatoires qui cassent le moral mais aussi et surtout le pouvoir d’achat des français, qu’ils soient salariés ou retraités ! N’importe qui est censé savoir que plus on vous ponctionne, moins vous allez dépenser et plus vous allez chercher à épargner , ce qui a pour effet de contracter l’économie, comme c’est le cas actuellement !


Revoyons également la fiscalité sur les entreprises et par la même occasion la qualité et le coût du travail « Made In France » puisqu’à coût de production égal, le produit manufacturé est de meilleure qualité outre-Rhin ! Revoyons également le régime d’indemnisation des intermitants du spectacle ; je n’ai pas les chiffres sous la main mais c’est un véritable gouffre financier !

Arrêtons de nommer à la tête des services publics des personnages proches du pouvoir et nommons des personnes dont le CV est en phase avec les prérequis du poste ; comme dans le privé !

 

Je ne suis certes pas un économiste, mais les points que je soulève ne sont que pragmatisme et pur bon sens qui découlent de l’observation que pourrait faire n’importe quel citoyen qui prend le temps de s’informer et de se documenter !

Dernier point : arrêtons d’augmenter les impôts et autres taxes, et baissons de manière sérieuse, définitive et durable la dépense publique, comme le dit lui même Jacques Attali, mais pas uniquement dans les Ministères dont on sait que les fonctionnaires ne votent pas majoritairement pour le PS !

 

 

 

En conclusion…

François Hollande avait promis durant la campagne Présidentielle qu’il ne s’en prendrait qu’aux riches ; il avait même ironisé sur le fait que certains d’entre eux n’étaient pas opposé à l’idée de payer plus d’impôt pour rendre service à leur pays. Aujourd’hui on voit bien que ce ne sont pas que les riches qui ont été taxés mais bel et bien tous les français ! Malgré ça, même en taxant tout le monde, les choses ne vont toujours pas mieux…

C’est bien là le signe que les décisions prises depuis plusieurs mois ne sont pas les bonnes et ce coup-ci ça n’est plus seulement l’opposition qui le dit, mais la Commission Européenne qui le laisse entendre au travers des chiffres qu’elle a dévoilé vendredi dernier…

 

http://www.lexpress.fr/medias/2427/1242743.jpg

Source image: L'Express.fr

 

 

Pour insérer cet article sur Facebook notamment, respectez la démarche suivante:
- cliquer sur l'onglet gris "Plus"
- cliquer sur "Lien"

- copiez et coller le lien "Adresse simplifiée de la page" sur Facebook

Celui-ci devrait s'afficher correctement sur le réseau social

Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0