Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aucune extravagance n'est jamais excessive dans la République des "Copains d'abord"!

 

 

Nous avions il y a quelques semaines les multiples évictions de différents Préfets et leur remplacement par d'autres, dont les liens directs ou indirects avec le Chef de l'Etat ou le PS n'étaient plus à démontrer.

 

 

Nous avions eu ensuite un certain nombre de mesures purement clientélistes, comme notamment la réforme des rythmes scolaires, la retour de la retraite à 60 ans, les emplois d'avenir, la suppression de certaines conditions d'accès à l'AME, l'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire et plus récemment, l'annonce d'un nouveau plan banlieue pour le mois de juin.

 

 

Nous avions ensuite eu droit à la nomination d'anciens ENArques à la BPI, dont l'un est l'ami de 36 ans du Chef de l'Etat et l'autre son ex compagne. Le point commun entre Jean-Pierre Jouyet, Ségolène Royal et François Hollande, puisque c'est d'eux dont il s'agit, c'est qu'ils sortent tous les 3 de la promo Voltaire de l'ENA de 1980. 

 

 

Nous avions aussi eu droit à un certain nombre d'épouses, d'époux et de conjoint-e-s "de" qui ont été nommés dans différents cabinets auprès d'un certain nombre de Ministres; gestion très "familiale" des Ministères français...

 

 

Nous avons eu droit hier à la toute fraîche nomination par la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti du tout nouveau Directeur Général de l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap), qui n'est autre que Pierre Dubreuil, conseiller régional PS en Ile-de-France.

 

 

  

Vous aurez compris de vous même que la République exemplaire est morte et enterrée le soir même de l'élection de François Hollande.

Comme si de rien n'était, ses extravagances continuent dans le plus grand des silences... Jacques Chirac, ami de François Hollande, le disait d'ailleurs lui même très bien: "Plus c'est gros, plus ça passe"....

 

 

 

Voilà que maintenant Marilise Lebranchu, celle qui cumule les mandats et les indemnités liés à l'exercice de ses multiples fonctions, alors qu'elle n'aurait théoriquement pas le droit d'après ce que nous avait promis le candidat François Hollande en pleine campagne présidentielle, nous annonce qu'elle va supprimer le jour de carence dans la fonction publique!

 

 

Il semblerait que l'Etat ne voit aucune objection à imposer aux français de faire des économies, du moment que cela ne concerne pas les fonctionnaires! L'économie réalisée grâce à l'instauration d'un jour de carence, environ 60 millions €, (excusez du peu) ne serait aux yeux de ce Gouvernement pas assez significative pour que la mesure puisse être maintenue...

 

 

Mis à part le clientélisme, je vois difficilement comment nous pourrions nommer autrement cette intervention de la Ministre Lebranchu! N'importe qui sait pertinemment que les fonctionnaires votent majoritairement à gauche!

 

  

Le Gouvernement envoie de mauvais signaux aux salariés français.

En supprimant ce seul jour de carence, il affiche ouvertement sa préférence pour les salariés du public, au détriment de ceux du privé! Il en profite au passage pour  dénigrer encore un peu plus la valeur travail et le sens du mot salaire!

 

 

Finalement quel intérêt pour un salarié du public d'aller travailler s'il n'a aucune perte de salaire en restant chez lui?


 

Le plus drôle, ou le plus affligeant dans cette histoire, c'est la profonde hypocrisie avec laquelle on essaie de faire passer la pilule, dixit Najat Vallaud Belkacem:

«la disposition Sarkozy a plongé les fonctionnaires dans une situation compliquée parce que, là où les salariés du privé avaient, par le biais de conventions de branches ou d’entreprises, une prise en charge de leur premier jour de carence par l’entreprise, les fonctionnaires, eux se sont retrouvés avec ces jours de carence sans aucune rémunération»

Sauf que ça n'est pas le cas pour tous les salariés dans toutes les entreprises de France et qu'elle ne précise pas exactement qui et combien ils sont à être sur-protégés de la sorte dans le privé!


Cette demi-vérité assénée sournoisement par Najat Vallaud Belkacem démontre soit qu'elle n'y connaît absolument rien, soit qu'elle cherche à nous faire croire quelque chose qui n'est pas complètement vrai et qui ne concerne pas la grande majorité des salariés du privé en France!

 

  

 

Hypocritement, mais sous couvert de bons sentiments, la gauche profite de l'occasion pour se lancer dans la mise en place à grande échelle d'une politique clientéliste financée par les français et partiellement motivée par un simple anti-Sarkozisme primaire...

 

 

Bref...

Le jour où ils auront compris qu'ils ont l'Elysée, le Sénat, l'Assemblée Nationale, la grande majorité des Régions et  des Départements de France, peut-être qu'ils arrêteront d'agir en total dépit du bon sens!

En attendant, le PS devrait comprendre que chaque jour en France, depuis le 1er mai 2012, c'est 1 068 nouveaux chômeurs de catégorie A...

 

On ne peut pas dans un sens se vanter dans cet intervalle de 9 mois qui nous sépare de l'élection présidentielle d'avoir fait bénéficier à la France d'emprunts sur les marchés à taux négatifs, tout en cherchant à s'exonérer continuellement de la responsabilité de tout ce qui va mal!

 

Au boulot maintenant!


Marilyse-lebranchu-jour-carence-fonctionnaire.jpg

Source image: Libération.fr

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0