Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le véritable vainqueur de l’élection législative partielle qui vient de se jouer dans l’ancienne circonscription de l’ancien Ministre socialiste Jérôme Cahuzac est, était et restera bien évidemment le FN.

 

 

Personne ne s’attendait particulièrement à voir le PS ou ses camarades réaliser de bons scores à l’endroit même où avait été réélu Député un an plus tôt l’ancien Ministre du Budget, engagé dans la lutte contre la fraude fiscale et s’étant finalement révélé être le grand spécialiste en matière d’évasion fiscale.

 

 

Pourtant le résultat du 1er tour du 16 juin dernier n’est pas tant une surprise que ça. Le PS a rarement réussi à franchir le cap du 1er tour lors des législatives partielles de ces derniers mois. Cela s’est souvent terminé en un duel droite contre droite ou droite contre centre et que très rarement droite contre FN.

 

Les rares fois, ou j’oserai dire la rare fois où le cas de figure s’est présenté, la candidate du PS éliminée n’a pas appelée au Front Républicain contre l’extrême droite. C’est ainsi que 40% des électeurs du PS au 1er tour se sont reportés sur le candidat du FN au 2nd tour…

 

Jerome-Cahuzac-Marine-Le-Pen--Circo4703.jpg

 

Désormais lorsque les français seront appelés à constituer un Front Républicain, ça ne sera plus uniquement contre le FN mais contre l’alliance FN-PS.

 

 

Des années durant le PS n’a eu de cesse de pointer du doigt la droite, la rendant responsable de la percée de l’extrême droite en France. Les crises ont pourtant toujours fait le lit des extrêmes mais la gauche française semble se plaire à feindre de l’oublier… Et voilà qu’elle se prend en pleine face le retour de boomerang, un peu comme un rappel à l’ordre !

 

 

Ceci dit, je parle de la gauche lorsque je parle du PS. En réalité je devrai parler des sociaux-démocrates non assumés élus sur la promesse illusoire qu'ils allaient pratiquer une politique de gauche…

 

 

Du temps où il appartenait encore à l’opposition, le PS avait beaucoup reproché à Nicolas Sarkozy d’avoir fait progresser les idées du FN dans la société française. De fait, que devons-nous conclure des percées récurrentes du FN aux législatives partielles ? Que François Hollande a réussi à le faire triompher ? Pourquoi pas !

A peine un an après que Marine Le Pen n’ait pas appelé à voter contre François Hollande à la Présidentielle, voilà que les candidats de son parti triomphent aux élections locales. Lien de cause à effet ? Allez savoir…

 

 

François Mitterrand a donné sa place au FN dans le débat politique des années 1980. Lionel Jospin l’a propulsé au 2nd tour d’une élection présidentielle en 2002. François Hollande semble lui préparer une rampe de lancement sur mesure pour lui ouvrir une voie présidentielle…

Quand la gauche moralisatrice donneuse de leçons se révèle au grand jour, c’est une démocratie toute entière qui risque d’y perdre !

 

Source image: alterinfo.net

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0