Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oui, statistiquement le nombre de demandeurs d’emploi a diminué le mois dernier mais non, en aucun cas cette baisse n'est due à la politique du Gouvernement ! Si tel était le cas, les chiffres des sorties des listes de Pôle Emploi pour cause de "reprise d’activité" auraient explosé... Ce qui est très loin d'être le cas puisqu'elle n'ont quasiment pas varié sur un mois.

 

 

L'explication du pourquoi de cette "baisse", par les chiffres.

 

 

 

Entrées sur les listes de Pôles Emploi en août 2013

* Entrées au 31 août 2013 : 489 700, soit - 50 800 sur un mois

Tous les ans au mois d’août le nombre d’entrées sur les listes de Pôle Emploi diminue. Cela est dû à deux phénomènes bien connus : le soleil et les vacances.

 

 

 

Sorties des listes de Pôles Emploi en août 2013

* Sorties au 31 août 2013 : 549 300, soit +67 000 sur un mois et +84 200 sur un an.

A partir du moment où le nombre de sorties des listes de Pôle Emploi est supérieur au nombre d’entrées, il est tout à fait normal que les chiffres du chômage baissent ! C'est mathématique...

 

 

Mais pourquoi les sorties ont-elles autant augmenté… (c’est là que ça devient intéressant)

 

Chiffres chômage françois hollande janvier 2013 

 

Rien qu’en août 2013, le nombre de sorties des listes de Pôle Emploi pour « Arrêts de recherche (maternité, malade, retraite) » a augmenté de 10,9% par rapport au mois d’août 2012. Ces chiffres sont à comparer à une période calendaire similaire ; permettez-moi d’insister et de le rappeler parce que ce détail a son importance.

 

 

En temps "normal", le nombre de sorties des listes de Pôle Emploi pour cause de « Cessations d’inscriptions pour défaut d’actualisation » est de 200 000. En août 2013, ce nombre a augmenté de 39% par rapport à juillet 2013 et août 2012; soit + 77 500. Voilà pourquoi le chômage "baisse": parce que des chômeurs ne se sont pas manifestés pour s'inscrire ou se réinscrire sur les listes. Cela est probablement aussi dû à ces deux phénomènes bien connus  que sont le soleil et les vacances.

 

 

Les radiations administratives des listes de Pôle Emploi n’impactent pas de manière significative ce mois-ci cette baisse (éphémère et estivale) du chômage.

 

 

A la question, le chômage a-t-il baissé, je vais vous répondre « oui mais… ».

Il a effectivement baissé parce qu’il y a eu moins d’inscriptions et de réinscriptions sur les listes en août par rapport au mois de juillet. Il y a eu également moins d'entrées sur ces listes comme c’est le cas tous les ans au mois d’août. Entre les vacances des uns et les courriers des autres qui n’arrivent jamais, rien d’inhabituel ou d’illogique.

 


En résumé, François Hollande et Jean-Marc Ayrault peuvent remercier le soleil et les vacances pour cette "aubaine" inattendue...

 

 

 

Certes les chiffres du mois d’août sont, d’un point de vue mathématique, « bons », mais gare à l’effet boomerang sur les chiffres de septembre 2013 !

 

 

Ça n’est d’ailleurs probablement pas pour rien si la majorité est restée aussi silencieuse autour de ces chiffres alors que d’ordinaire elle n’hésite pas à fanfaronner dès qu’elle a le sentiment d’avoir accompli quelque chose, de bien ou pas ! Ces 77 500 sorties feront bien leur réapparition tôt ou tard...

 

 

Source août 2013: Dares

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0