Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’échec.

Que ce soit en France ou ailleurs, il n’y a qu’un seul mot qui revient sans cesse à l’esprit pour définir les actions de cette majorité : l’échec.

 

 

Fin 2013, la Présidence de la République Française engageait nos forces armées dans un nouveau conflit sur le continent Africain, dans l’objectif de tenter d’empêcher un génocide. On sait aujourd’hui que la présence de nos troupes sur le terrain centrafricain n’aura rien empêché.

 

 

Nul besoin de vous communiquer des dates sur le sujet ou de vous relayer des infos.

Quiconque suit l’actualité ne peut pas ne pas être au courant.

 

 

Moi Président de la République a basé sa campagne sur le rejet du candidat sortant. Il n’avait d’ailleurs pas hésité à promettre qu’il désengagerait les troupes françaises de l’Afghanistan, dans un calendrier qui bien évidemment a laissé nos partenaires sur le terrain plus que perplexes.

 

 

Pas moins de 20 mois après cette vaine promesse, nous savons que de tout ce qui avait été annoncé, rien ou presque n’a été respecté. Pire. Moi Président de la République a jugé bon d’engager son pays dans deux conflits sur le continent Africain. Le premier au Mali, auquel je n’étais pas opposé et le second en Centrafrique, auquel je ne suis pas non plus opposé.

 

Jean-Yves-Le-Drian.jpeg

 

Là où l’initiative de Moi Président me dérange, c’est dans tous les mensonges dont il a fait usage pour parvenir à ses fins.

 

 

La présence française au Mali devait être très brève nous avait-on dit.

On voit aujourd’hui que ça n’est pas le cas.

 

 

L’engagement français en Centrafrique nous avait été également promis comme particulièrement bref. L’affaire de quelques semaines… Au pire de quelques mois.

Entre temps, la situation sur place s’est dégradée. Etait-ce prévisible ou Moi Président avait-il fait preuve d’un peu trop d’optimisme ?

 

 

Le génocide que Moi Président voulait empêcher a bien eu lieu, jetant par ailleurs au passage le discrédit sur les forces armées françaises. Curieusement, voilà une situation qui me fait penser à celle que nous avions connue au Rwanda sous François Mitterrand.

 

 

Le Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a annoncé vendredi l’envoie de 400 soldats supplémentaires en Centrafrique. Il a également précisé que l’opération durerait plus longtemps que prévu.

 

 

Moi Président de la République ne s’en était pas trop mal sorti sur le Mali mais vient de perdre ce jour tout le bénéfice de cette action, ayant échoué dans sa promesse d’enrayer un génocide annoncé.

 

 

 

Source image: Metronews

Tag(s) : #National et International

Partager cet article

Repost 0