Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des mois que le FMI, Bruxelles et qui sais-je encore mets en garde la France contre son impossibilité à tenir ses objectifs compte tenu de sa situation actuelle et de sa politique.

 

 

Hier c’est Bruxelles qui a mis les pieds dans le plat en publiant ses prévisions de croissance pour l’Union Européenne, pour ces deux prochaines années.

 

 

Sans réelle surprise, et seule véritable information positive, d’après la Commission Européenne, la croissance pourrait atteindre en France péniblement les 1% d’ici fin 2014 et les 1,5% d’ici fin 2015, contre 1,2% en 2014 pour la zone Euro et 1,7% en 2015. Pour rappel en 2012 « Moi Président » claironnait 2% de croissance pour 2014 et 2,5% pour 2015….

 

 

La France, anciennement moteur de l’Europe est devenu un boulet que le Parlement Européen se traîne...

 

 

Là où les choses se compliquent, c’est du côté des déficits publics.

Je parlais ici même sur ce blog la semaine dernière de ces émissaires que l’Elysée et Matignon avaient envoyé à Bruxelles pour tenter de négocier sur le non-respect par la France des 3% de déficit Public.

D’après la Commission Européenne, celui-ci s’est monté en 2013 à 4,2% pour s’établir à 4% en 2014 et à 3,9% du PIB en 2015. On est désormais très loin des 3% promis par François Hollande pour 2013, 2,3% pour 2014 et 1,6% pour 2015…

 

 

Au-delà du fait qu’à chaque profétie « Moi Président » a systématiquement été à côté de la plaque, il est également nécessaire de préciser que vous pouvez vous attendre à un nouveau plan de rigueur pour les mois à venir. Après les quelques milliards grattés l’année dernière et les 50 annoncés d’ici à 2017, attendez-vous à 30 supplémentaires… Les recettes fiscales ne sont pas au rendez-vous et la croissance française est trop molle… Alors qu’elle repart un peu partout en Europe !

 

 

Niveau chômage c’est pas terrible non plus. Là où « Moi Président » assurait qu’il inverserait le sens de la courbe d’ici fin 2013, ce qu’il n’a pas réussi non plus, Bruxelles affirme que le chômage continuera de progresser en 2014, pour atteindre les 11% de la population active. (contre 10,8% en 2013).

 

 

Bien évidemment ces prévisions de la Commission Européenne ne prennent pas en compte le fameux « pacte de responsabilité » et pour cause : personne aujourd’hui ne sait ce que c’est ni comment il pourrait se traduire… Toute la politique de François Hollande est d’ailleurs à résumer en ces termes. Flou permanent, navigation à vue, amateurisme le plus complet et absence de courage.

 

 

La France paiera cette année et les suivantes le déficit de croissance de ces dernières années mais également, et pendant très longtemps, l’immobilisme des politiques passés, cumulé à celui d’une majorité décomposée, sans ambition et bien plus préoccupée par ses propres intérêts que par ceux des français qu’elle est pourtant censée défendre.

 

 

Bien évidemment Pierre Moscovici se dit en désaccord avec Bruxelles... Ca fait d'ailleurs 20 mois qu'il dit la même chose et qu'à chaque fois c'est Bruxelles qui a raison...

 

Taux emprunt

Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0