Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les résultats de l’élection cantonale partielle de Brignoles sont tombés hier soir et ont été, je dois le reconnaitre, sans réelle surprise. Là où je suis surpris, c’est dans l’analyse qui est et sera faite de ces résultats par l’actuelle majorité qui, je le rappelle, n’a réussi à porter aucun candidat au 2nd tour de cette élection.

 

 

Le cas n’est pas anecdotique puisque depuis sa prise de pouvoir en mai 2012, la gauche n’a remporté, de mémoire, aucun scrutin qui se serait déroulé après les législatives de juin 2012. En réalité, la seule élection où le PS serait aujourd’hui susceptible de gagner, c’est à sa primaire de Marseille qui n’oppose que des candidats du PS ! Et là encore… Vu comment se serait déroulé le scrutin, je ne suis pas persuadé que le parti de la rue de Solférino y a tant gagné que ça !

 

 

Non je crois qu’il n’y a vraiment plus rien à faire pour cette majorité conduite par François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Bruno Le Roux et Harlem Désir ? Ils n’arrivent plus à convaincre les français qui finissent par voter contre eux et se tournent vers le Front National.

 

 

Auparavant petit joujou de Tonton pour tenter de déstabiliser la droite, il semblerait que le piège se soit (enfin) refermé sur ceux qui sont à l’origine de cette basse manoeuvre. On appelle ça un retour de bâton. Légitime à mon sens.

 

Brignoles.jpg

Je vois, et de très loin, venir Najat Vallaud Belkacem, porte-parole du Gouvernement, nous asséner à tout va sa perception tronquée de ce que cachent les résultats de l’élection de Brignoles, un peu comme si répéter un mensonge allait finir par en faire une vérité… Oui le Front National progresse mais non ça n’est pas de la faute de la majorité, mais de celle de la droite qui a récemment ratissé sur les terres du FN pour essayer de sauver les meubles.

 

 

Surprenant que le FN ait attendu que la droite parle du chômage et de l’insécurité pour percer dans les élections… On a vu ça en 2002, après 5 années de jospinie ! Mais bon… Si vivre dans le déni permet aux membres de la majorité de ne pas se sentir obligés de faire leur propre autocritique, libre à eux !

 

 

C’est en réalité la politique du Gouvernement qui dégoutte les français et les oblige à se tourner vers le Front National. Ces mêmes français qui hier ont voté pour la gauche, votent aujourd’hui pour le Front National. Pire ! L’extrême gauche n’appelle même plus au Front Républicain alors que l’extrême droite était sur le point de mettre une dérouillée à l’un des siens !

 

 

Un an et demi plus tard le chômage et la dette publique explosent pendant que les statistiques officiels sont tronqués, diffusés, commentés et cautionnés par la majorité !

 

 

Comment voulez-vous que les français réagissent ? En continuant de voter pour les fossoyeurs de la République et de la Démocratie que sont les socialos-écolos-communistes ? Non…

Tant que la majorité ne changera pas de cap, les front National continuera sa percée dans les urnes…

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0