Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore un énième revirement pour la majorité !

Après avoir très fièrement annoncé qu’il allait généraliser, par rétroactivité, un taux de prélèvement à 15,5% de la CSG/RDS sur les PEL, CEL, PEA, Assurance Vie et Epargne Salariale, voilà que le Gouvernement a changé d’avis pendant le week-end, comme bien souvent dès lors que les français se mettent à contester les initiatives de la majorité…

 

 

Automatiquement, cela m’amène à envisager cette décision de deux points de vue différents.

 

 

Le premier me pousse à me dire qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un rafistolage ajusté en fonction de l’état de l’opinion, ce qui confirmerait mon idée que le Gouvernement navigue à vue sans trop savoir où il va, et le second m’invite à me dire que tout ceci n’était ni plus ni moins que prémédité…

 

 

Imaginez un peu la situation.

Votre intention initiale est de taxer l’assurance vie, placement préféré des français. Pourtant, vous savez que si vous n’annoncez qu’un seul produit taxé, il est fort probable que face à la grogne et à la contestation de l’opposition, vous serez quasi obligés de faire machine arrière…

 

Bernard cazeneuve Jean-Marc Ayrault TVA

 

Alors, vous proposez de taxer différents produits en même temps. Sûr de votre coup, vous savez que les français ne vont pas l’accepter… Donc vous revenez en arrière et promettez de ne taxer que l’assurance vie… Ce qu’initialement vous souhaitiez faire… Aux yeux de l’opposition vous passez pour un amateur et aux yeux de votre majorité, vous passez pour quelqu’un qui est à l’écoute des français.

 

 

Pour autant, doit-on pense que cette nouvelle taxation de l’assurance vie est une forme de mesure incitative visant à pousser les français à se tourner vers le PEA/PME, pour fuir une fiscalité qu’ils jugent confiscatoire ? Possible. Malheureusement pour les français qui n’y prendraient pas garde, il est nécessaire de rappeler que le capital placé sur un PEA/PME n’est pas forcément garantie et que le risque de pertes est réel…

 

 

On me dirait que le Gouvernement décide de taxer l’assurance vie pour « forcer » les français à adopter son nouveau joujou, le PEA/PME, dans le but de financer les entreprises, en lieu et place des banques et de l’Etat, que je ne serai pas surpris…

 

 

Là où je suis surpris c’est que cette mesure à priori plutôt libérale, soit initiée par une gauche qui dit n’avoir qu’un seul adversaire, la finance, et qui ne promettait de ne taxer que les riches… Tout comme elle promettait de ne plus augmenter les taxes en 2013, puis 2014, ensuite 2015 et maintenant d’ici qui vivra verra…

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0