Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il semblerait que la morale vue du côté du PS a de sacrés plombs dans l’aile.

Rien que sur la seule journée d’hier, ça n’est pas moins de deux « affaires » qui ont été révélées et qui sont venues entacher une nouvelle fois la crédibilité de toute la classe politique.

Ceux qui prônent la morale semblent finalement être dotés de peu de vertu…

 

 

Tout d’abord Aquilino Morelle, le Conseiller du Président de la République, est accusé par Mediapart de conflit d’intérêts. Bien évidemment il s’en défend… D’ailleurs le dernier socialiste qui s’était défendu des accusations de Mediapart c’était Jérôme Cahuzac.

Au bout du compte on a vu ce que ça a donné. Les yeux dans les yeux.

 

 

Nous ne sommes qu’au tout début d’une toute nouvelle affaire et le Conseiller du Président de la République incriminé aura très certainement à rendre des comptes…

Je n’en dirai pas plus et n’exprimerai pas le fond de ma pensée sur ce sujet. Je ne souhaite pas particulièrement que l'on me retrouve suicidé de trois balles dans le dos, mon corps errant sur une barque que je ne possède pas, en plein milieu d’un Golfe, avec l’arme qui est la mienne mais que je ne possède pas plus que la barque, posée juste à côté de mon cadavre.

Comprenne qui pourra.

 

Claude-Bartolone-Dominique-Voynet-Aquilino-Morelle.jpg

 

Il y avait aussi hier matin la parution de ce billet du Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, posté sur son blog. Propos très justes et une analyse que je partage :

« Dominique Voynet a été nommée aujourd’hui, en conseil des ministres, Inspectrice générale des affaires sociales.

 

Étrange décision.

Triste itinéraire d’une enfant gâtée de la République.

 

Elue ou parachutée tour à tour dans le Jura, au parlement européen, en Seine-Saint-Denis, puis défaite par les électeurs ou auto-démissionnée par certitude de l’être, Madame Voynet, si prompte à critiquer la violence du « système », restera certainement silencieuse quant à la manière dont elle vient d’en profiter goulûment.

Au mieux, cette nomination apparait comme le « golden parachute » d’une élue en mal d’électeurs. Au pire, elle procède d’un accord politique lui ayant permis de s’exfiltrer de Montreuil après avoir laissé cette ville en ruines et la gauche divisée comme jamais.

 

En toute hypothèse, cette nomination est un regrettable accroc à la République irréprochable que nos compatriotes appellent de leurs vœux. »

 

 

Magouilles au plus haut sommet de l’Etat.

Je n’invente rien. C’est le Président de l’Assemblée Nationale qui le dit. Prévoyez un petit billet de 100 000 €/an pour la rémunération de Voynet...

 

 

La journée d’hier a été funeste.

Funeste pour la France et funeste pour la classe politique.

A croire qu’au PS ils ont compris qu’ils vont sombrer et veulent bien couler, à la condition que tout le monde coule avec eux, sauf l’extrême droite…

 

 

 

Ripoubellique = contraction de République, ripoux et poubelle.

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0